Portrait

Mon expérience comme Drag-queen

 

Le jeudi 25 juin dernier, dans le cadre de ma levée de fonds, j’ai décidé de vivre l’expérience d’être drag-queen, le temps d’une soirée. Un pari audacieux pour quelqu’un à la forte pilosité. Quelque part au fond de moi, avant de lancer ce blogue, j’étais en questionnement si je voulais ou non m’essayer dans cette industrie. Je me suis dit que mon blogue m’offrait une occasion en or de joindre l’utile à l’agréable et de vivre de l’intérieur ce dont je traite sur mon blogue. Retour sur une expérience unique dont je me rappellerai toujours.

Au moment de préparer ma levée de fonds, j’étais occupé dans différents dossiers, notamment par mon déménagement et mon emploi d’été qui arrivait. J’ai donc tardé à faire un choix de chanson. Malgré ma bonne volonté, je me suis décidé la veille de ma prestation. Afin de faciliter mon lip-sync, j’ai arrêté mon choix sur une pièce de la chanteuse française Shy’m, « Victoire ».

Une fois que je suis arrivé sur place, j’étais bien évidemment emballé par ma levée de fonds, mais éprouvait une certaine nervosité par ce qui m’attendait. De base, je suis un client régulier du Cabaret Mado et particulièrement familier avec l’industrie des drag-queens. Mais le fait de traverser de l’autre côté provoquait en moi un certain inconfort. Du moins, c’est quelque chose auquel j’ai fini par me convaincre car une fois que je me suis retrouvé assis, prêt à me faire maquiller, j’étais devenu étrangement zen.

Il semblerait que ma volonté pas très lointaine d’avoir déjà voulu essayé m’avait rattrapée au point de me faire sentir bien. Lorsqu’Érica a commencé à s’exécuter, je me voyais déjà être devenu femme. L’idée de faire carrière comme drag-queen m’avait à tel point habité que je m’étais déjà donné un nom. Dans ma tête, Érica était l’un des médecins qui allaient donner naissance à Ludivine. Le résultat est l’amalgame du travail d’Érica, en majeure partie, mais également avec la touche de celles qui ont performées lors de ma levée de fonds, à savoir Rita Baga, Phoenix et Sasha.

L’élément qui m’a mis totalement confortable au final fut les talons hauts. Un accessoire vestimentaire qui relève de la gente féminine qui est venu m’accorder le petit quelque chose qui manquait afin de me sentir totalement crédible dans mon rôle. Une fois à mes pieds, je me suis installé devant le miroir dans le but d’admirer la personne que j’étais devenue. J’ai pratiqué ma chanson quelques fois avant que l’envi de me montrer me prenne. Je suis alors monté à l’étage voir mon amie Catherine qui s’occupait de l’admission. C’est à ce moment que ¸je me suis aperçu de la crédibilité de la transformation alors que personne ne me reconnaissait, même pas l’un de mes meilleurs amis que je connais depuis près de 12 ans. Le travail de mes maquilleuses était alors indirectement salué.

Une fois de retour dans les loges, j’ai repris la pratique de ma chanson. Toutefois, plus le spectacle avançait, plus je me mélangeais dans mes paroles. Le stress s’installait tranquillement, mais j’arrivais à garder le contrôle. Lorsque Rita Baga m’eut présenté, j’ai senti que c’était en moi une seconde nature. Je me suis aperçu que sur scène, on ne voit que très peu le public en raison de l’éclairage qui aveugle. C’était un élément auquel je n’avais pas pensé et qui m’a rassuré. Les personnes qui étaient présentes dans la salle étaient pour la plupart des membres de ma famille et des amis, alors je ne tenais pas à faire face à leur regard rivé sur moi.

Quand ma performance fut terminée, j’avais le sentiment du devoir accompli. Je m’étais prouvé que j’étais capable de le faire et… je n’avais pas trébuché avec mes talons. Je savais pertinemment ce que j’aurais dû faire afin que ma prestation soit meilleure encore. L’important était surtout de l’essayer. Par ailleurs, le public était conquis. Je me dis que ce que j’ai dénoté devra être amélioré une prochaine fois…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s