Portrait

Nostalgie | Gabriella

Après avoir consacré plusieurs années au métier de drag-queens, Gabriella a pris la décision il y a près de 3 ans de se retirer du monde de la nuit pour des raisons professionnelles. Gabriella est issue de la famille Lamotte. En effet, elle est la fille de Nicole et la soeur de Tracy Trash et Marla Deer. Gabriella a échelonné sa carrière de 2009 à 2014. Je vous invite à replonger dans la carrière d’une grande drag-queen de qui nous nous ennuyons.

Comme plusieurs drag-queens de sa génération, la carrière de Gabriella a débutée comme danseuse dans un numéro pour une consoeur. Suite à cette première incursion, Dream a beaucoup insisté auprès de Gabriella afin qu’elle prenne part à la soirée qu’elle animait, Dream académie. Gabriella a fini par succomber et relever le défi. Pour son soir d’audition, Gabriella avait un monté un numéro de danse sur la chanson Outta my head d’Ashley Simpson et I’m alive de Céline Dion. Dès son audition, elle a su convaincre le public et le milieu de son talent, lui permettant de devenir une régulière des dimanches. Les choses se sont ensuite rapidement enchaînées pour elle. Ainsi, le mardi à Mado, les week-ends ainsi que les levées de fonds se sont ouverts à elle. Mado a fini par l’engager pour s’occuper des vestiaires et de l’admission.

Gabriella a été prise en charge par sa mère Nicole Lamotte et ses deux sœurs Tracy Trash et Marla Deer. Si l’on décline sa famille de drag plus largement, Mado est donc sa tante et Miss Vicky et Dream sont ses cousines. À l’issue de la première édition de Drag-moi, Gabriella a eu un coup de cœur pour Mimi Fontaine qui avait remporté le concours. Gabriella l’a prise en charge et l’a finalement adoptée comme sa fille. Professionnellement parlant, Gabriella a vécu les 400 coups avec Dram ef Célinda, tant sur scène que dans les coulisses. Elle en garde de très beaux souvenirs.

L’origine du nom Gabriella s’explique tout simplement par la volonté de trouver un prénom finissant en « A » mais dont la connotation n’était pas péjoratives. Les artistes qui l’ont inspirés pour ses numéros dans le milieu local sont Miss Butterfly, de qui elle aimait beaucoup aller voir les numéros pour ses changements de costumes et de perruques incroyables. Elle a également été grandement inspiré par sa famille, notamment ses sœurs et sa mère. Elles lui ont beaucoup appris, ce qui lui a permis de déveloper son alter ego. À l’époque, elle allait voir tous les jeudis au Sky le spectacle de Popline. C’est une artiste qu’elle trouvait particulièrement belle et bonne. Elle admirait ses numéros de danse qui étaient bien chorégraphiés, entourée de danseurs. C’est elle qui lui a donné le goût de produire des numéros de cette envergure. Finalement, il ne faudrait pas passer sous silence l’impact de Monsieur Michel qui l’a aidé a raffiner son maquillage afin qu’elle soit élégante. Pour ce qui est de la culture musicale, c’est surtout Céline Dion qui l’a inspirée grâce à ses looks.

Parmi les événements marquants de sa carrière, on peut soulever ses différentes participations aux spectacles Mascara. Le fait de produire un nouveau numéro avec des danseurs, changement de costumes et tout devant des milliers de personnes lui a permis de réaliser quelque chose dont elle va se souvenir toute ma vie. Le fameux jour de l’An au mado demeure parmi ses souvenirs marquants de carrière. L’un des spectacles qui l’a le plus touché est lorsqu’ils ont fait la première édition de Glee. Jamais elles n’auraient cru provoquer un tel phénomène. La salle était à son comble, à tel point que lors de l’entracte , elles n’avaient pas de temps pour elle tellement elles se faisaient prendre en photo par le public. Gabriella garde un souvenir impénétrable de ses road trip pour des spectacles qui l’auront mené de Québec à Magog, en passant par Ste-Adèle et Sherbrooke et j’en passe.

Dù à mon deuxième emploi , elle a dû diminuer de faire de la drag tranquillement et depuis maintenant près de 3 ans, elle a arrêté le tout car elle n’avait plus le temps de monter des nouveaux numéros et de préparer les spectacles avec la même rigueur. Se concentrer dans son autre emploi l’a fait monter dans la hiérarchie. Ayant garder des éléments de costumes, elle ne se ca he pas d’être parfois nostalgique en y jetant un oeil. Peut-être Gabriella effectuera-t-elle un retour d’un soir prochainement? Qui sait?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s