Entrevue

Hors série | Valérie Carpentier alias Rosie

C’est en 2013 que Valérie Carpentier a remporté les grands honneurs lors de la première édition de La Voix à l’issue de laquelle elle a sorti son premier album L’été des orages sur lequel on retrouve la chanson À fleur de peau écrite et composée par sa coach Ariane Moffatt. C’est en 2016 que Valérie a récidivé avec un nouvel opus, Pour Rosie, dans une formule totalement différente de ce qu’on connaissait d’elle. Afin d’accompagner son album, Valérie a emprunté les traits de Rosie, un alter ego qu’elle a développé en marge de la création de cet album. Il est vrai que mon blogue s’intéresse principalement au milieu des drag-queens sous différents aspects, toutefois, accessoirement, c’est surtout la création de personnages sous toutes ses formes qui m’interpelle. C’est donc dans ce contexte que nous nous sommes donné rendez-vous au Café Parvis dans le centre-ville de Montréal afin d’échanger sur la démarche artistique derrière Rosie. Dans la foulée de la sortie de cet album, le public a été surpris par la présence de Rosie, n’ayant pas compris le concept qui l’accompagnait. Cet article sert également à remettre les pandules à l’heure.

Les motivations qui animent Valérie Carpentier à vouloir s’exprimer par la chanson sont nombreuses. Elles s’inscrivent dans une forme de revendication face à ce que le monde représente et auquel elle ne s’identifie pas nécessairement. Le personnage de Rosie répond d’une certaine manière à toute cette pression exercée par le monde des médias. Valérie ne s’attendait pas à ce qu’on s’intéresse davantage à ses looks et son apparence plutôt qu’à son travail une fois qu’elle serait chanteuse. Cette désillusion a causé des bouleversements en début de carrière puisqu’il fallait qu’elle s’adapte à tout un monde qui lui était totalement étranger. Elle réalisait alors que le milieu artistique ne lui permettait pas une totale émancipation telle qu’elle anticipait. Cette pression dont il est question relève d’une forme de culte de la perfection. Sa chanson Rosie révèle explicitement cette dénonciation. Le personnage de Rosie a été fortement influencé par cet amalgame de stéréotypes attendus de la société, en réponse à ce que Valérie dénonce, mais également par des gens qu’elle a fréquentés lors de soirées mondaines qui, dans toute leur naïveté, arboraient ces clichés. Comme le souligne Valérie, ce sont « des personnes qui n’ont pas les mêmes valeurs » qu’elle. C’est avec cette notion à l’esprit alors qu’elle côtoyait ces gens qu’elle a appris à ne plus juger à partir de ses conceptions parfois erronées sur certaines choses.

Valérie se définit comme une aventurière. La curiosité qui l’anime lui donne envie d’explorer l’humain et le monde sous toutes ses coutures. Elle ne cherche pas à répondre aux attentes de la société, même qu’elle se remet en question tous les jours. En fait, elle affirme que le monde tel qu’il est lui paraît lointain tellement elle ne s’y reconnaît pas. La musique lui permet de mettre en scène un imaginaire avec une sensibilité plus près de ce qu’elle recherche. Ses chansons s’avèrent être des prises de positions claires qui ouvrent le regard du public que rien ne nous oblige à se conformer aux attentes de l’autre. Il était important pour elle que cela soit clair dans sa musique, d’en parler. C’est sa façon de rester elle-même sans sombrer dans ces vices que le pouvoir et la célébrité peuvent provoquer, comme l’actualité des dernières semaines nous l’a malheureusement démontré.

Le point commun qui unit tous ces éléments est l’imprudence dont fait preuve Valérie dans son souci de découvrir ce qui l’entoure. C’est d’ailleurs cet aspect qui l’a mené vers Rosie. Quoique Rosie soit un personnage, elle est aussi la défenderesse de l’intimité de Valérie. Il y a une vulnérabilité dans ses chansons qui illustrent de réelles expériences de sa vie personnelle. C’est cette recherche d’une vérité absolue qui a mené Valérie à emprunter des chemins sinueux. Cela s’est exprimé par le fait de briser des tabous, de naviguer dans des zones grises et d’entreprendre des démarches audacieuses telles que Rosie qui reflète la part d’ombre de Valérie. Il y a chez Rosie toute une imprudence et une non-pudeur que Valérie ne peut se permettre dans l’œil public, mais qui, dans les faits, ne lui est pas nécessairement étranger. Elle ne voulait pas « abîmer les valeurs de sa famille » en se permettant d’être ce que Rosie incarne dans sa vie de tous les jours.

Le plaisir d’incarner Rosie à travers cet album était une façon de mieux entrer en symbiose avec ce qui unit Valérie à son alter ego afin que, dans un futur proche, les deux femmes ne fassent plus qu’une. Ainsi, elles pourront continuer sous une seule identité de s’amuser, vivre, avoir du plaisir avec une certaine insouciance liée à l’enfance, faire la fête et tout ça, avec un brin de folie. Au-delà de ces éléments qui unissent l’une et l’autre, le personnage de Rosie a été influencé par une pléiade de personnalités. On peut penser notamment à Kelly Jenner, pour ses cheveux roses, Michèle Richard, pour son côté « fofolle », Beyoncé, pour son assurance et son côté « fierce », Rihanna ainsi que les drag-queens, pour leur interprétation de la femme incarnée par leur façon d’être assumées, par leur  »sex appeal ».

Valérie m’a avoué que le personnage de Rosie n’existait pas lors du processus d’écriture de l’album. Rosie est d’ailleurs officiellement née une fois que l’album fut sorti. Elle avait toutefois une certaine identité grâce à la chanson Rosie. Si vous souhaitez découvrir Rosie et voir Valérie Carpentier en spectacle, notez que sa tournée se poursuit jusqu’en 2018.

 

Son album Pour Rosie est disponible en magasin et en ligne.

cover.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s