Dossier

Hors série | L’ère Rita Baga

Le 7 septembre 2014, Rita Baga fut choisie afin de reprendre le flambeau des soirées du dimanche au Cabaret Mado suite au départ de Dream vers la vieille capitale. Le mandat était d’envergure puisque depuis les 8 années précédentes, le dimanche portait la signature de Dream. Rita Baga a rapidement imposé le ton qu’elle voulait donner aux dimanches : une soirée plus house durant laquelle les gens bougent et que le fun soit au rendez-vous. Bagalicious a connu certaines transformations au fil des ans afin de se raffiner davantage et de répondre aux attentes du public. Rita Baga cède désormais sa soirée à des collègues qu’elle estime, mais surtout des amies, soit Gisèle Lullaby, Tracy Trash et Marla Deer. Cette passation symbolise la confiance qui fut accordée à Rita Baga puisque, après 30 ans d’animation le mardi, dont 16 depuis l’ouverture du cabaret, Mado lui cède les reines de la soirée qui l’a vu naître. En moins d’une semaine, Rita Baga faisait le deuil de 4 années d’animation du dimanche et devenait l’emblème du renouveau avec la reprise de la formule du mardi. Je vous invite à revisiter le parcours de Rita Baga ces dernières années à travers mon œil afin de vous illustrer que l’ère Rita Baga est bel et bien réel.

Tout comme en télévision, il est difficile de faire perdurer un concept. Le public est nostalgique, en effet, mais se tanne rapidement. Il est important de renouveler l’offre pour le garder accrocher. La force de Rita lors de ses 4 années aux commandes du dimanche fut d’avoir été à l’écoute de son public et d’adapter sa soirée en fonction de ses goûts, sans toutefois dénaturer le style ni la formule. Le Cabaret Mado a enregistré un taux d’entrées avoisinant les 350 personnes dimanche dernier, démontrant certainement le succès qu’ a connu Bagalicious auprès du public.

Les 4 années où Rita Baga fut à l’animation du dimanche coïncidait avec l’éclosion de celle-ci un peu partout. Les projets ne cessaient de pleuvoir pour celle que l’on s’amuse à surnommer « l’enfant chérie du village ». Rita Baga a eu la chance d’être l’une des drag-queens séniors dans le cadre du docu-réalité Ils de jours, elles de nuit relayé sur ICI ARTV, d’animer le spectacle Drag superstars lors de la 1ère édition de Fierté Canada à Montréal, d’être la tête d’affiche du spectacle de clôture du méga T-Dance en 2016, de présenter le spectacle Stars – La nuit des sosies au Monument national dans le cadre du Zoofest, d’offrir un spectacle spécial pour la St-Valentin avec James Majesty, A bloody valetine, d’animer le spectacle Drag superstars – édition hivernale au cabaret du Casino de Montréal et de prendre part au spectacle de la mi-temps du spectacle Drag superstars aux côtés de Michel Dorion, Manny, Miss Butterfly et Franky Dee cette année lors de Fierté Montréal en plus d’avoir mis sur pied le plus gros concours de drags au Canada avec MX Fierté et d’avoir ressuscité le gala des drags dans une formule revampée en collaboration avec le bar le Cocktail… et j’en passe.

Toutes ces réalisations témoignent sans contredit que Rita Baga est l’une des grandes parmi les grandes. La décision de Mado de céder sa convoitée soirée du mardi à Rita Baga est loin d’être un pari risqué. Déjà la soirée d’hier où la passation de la clé du mardi s’est faite mettait la table sur l’ambiance qui va régner lors de ces soirées. Elle-même nostalgique, Rita Baga a profité de la popularité du mardi pour ramener des éléments qui ont faits les beaux jours à ses débuts dont le bar à shooter. Des nouveautés débarquent également, on peut penser au nouvel éclairage qui surplombe la salle, l’absence de tables pour conserver une ambiance plus festive, une équipe renouvelée à chaque semaine, des shooter girls invitées ainsi que des DJs de renoms dont certains n’ont jamais mis les pieds au Cabaret Mado ou même, dans le village. À son image, le public a été sollicité tant dans les suggestions pour donner une nouvelle touche à la soirée que pour le nom des nouveaux mardis. À ce propos, elle n’a pas encore trouvé la perle rare. Cette initiative a fait l’objet d’un concours sponsorisé sur la page du Cabaret Mado. Les suggestions qui s’y trouvent méritent un petit 5 minutes pour aller en faire la lecture histoire de rigoler un bon coup.

Je vous invite à suivre Rita Baga dans sa nouvelle aventure tous les mardis dès 22h45. Pour connaître ses autres projets, vous pouvez la suivre sur instagram et Facebook.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s