Entrevue

Hors série | Georges Laraque: Drag challenge des célébrités

C’est au 3ème étage du restaurant LOV sur la rue de la Montagne, au lancement du livre Végane, mais pas plate, que Georges Laraque m’a donné rendez-vous afin de revenir sur sa participation au drag challenge des célébrités, la nouveauté du spectacle-événement Illusion présenté en ouverture de la récente édition de Fierté Montréal. La présence de l’ex-hockeyeur vedette de la LNH au lancement n’est pas passé inaperçu, mais nous avons tout de même réussi à nous entretenir au cœur d’un décor épuré et ce, malgré l’ambiance festive qui régnait. C’est spontanément que Georges Laraque a accepté la proposition de Jordan Dupuis de participer au drag challenge sans même en connaître les détails. C’est par la suite qu’il a su que le vainqueur allait remporter un montant de 1000$ qu’il pourrait remettre à un organisme de son choix en plus de faire face à d’autres personnalités publiques dont le youtuber PL Cloutier, l’animatrice Geneviève Borne et l’humoriste Richard Z. Sirois. Je vous invite à découvrir le compte-rendu de mon entretient avec Georges Laraque sur les raisons qui l’ont poussé à relever un tel défi.

Georges Laraque s’implique depuis 2010 auprès d’organisations qui célèbrent la diversité d’un océan à l’autre. Étant lui-même issu d’une minorité visible ayant vécu de la discrimination, il cherche à s’impliquer autant qu’il peut. À ses yeux, il n’y a pas de différence face à la discrimination que peut vivre une personne noire ou une personne gaie. S’il endosse une cause pour un, il doit le faire pour l’autre. D’ailleurs, il considère important que des personnes qui ne sont pas de la communauté LGBTQ+, comme lui, contribuent à l’avancement de leurs causes. C’est dans cette optique qu’il a abordé le défi qui lui a été présenté. Il ne veut pas simplement prêter son nom pour défendre une cause, il cherche à poser des actions concrètes. Il trouvait avec cette opportunité qu’il ne pouvait pas y avoir plus pragmatique comme geste.

Lorsqu’il a su qu’un cachet serait versé à un organisme de son choix, il a décidé de jouer le jeu à plein régime. Afin de couronner son numéro en marquant un grand coup, il a embrassé un autre homme sur scène. Même si le simple fait qu’il participe au drag challenge allait alimenter la machine à rumeurs et de surcroît, ce baiser, il n’allait pas se restreindre. Georges Laraque défend le fait qu’en 2018, une personne n’a pas être défini par son orientation. Cela ne devrait même pas être une question à poser à autrui. Il s’est d’ailleurs amusé à l’issu de ce challenge en alimentant la machine à rumeur par le simple fait de garder le silence face à son orientation.

Contre toute attente, Georges Laraque a embarqué dans le projet à cent mille à l’heure. Il est allé se procurer lui-même son costume et tous ses accessoires. Il s’est rendu dans une boutique de robe de mariée taille plus sur la rive sud pour son numéro. À son grand désarroi, la seule chose qu’il n’a pas réussi à trouver était des souliers de femme suffisamment grand pour sa taille de pied. C’est la très colorée Miss Butterfly qui a eu le mandat de le transformer en diva d’un soir. Georges Laraque lui a laissé carte blanche. Le résultat fut saisissant. Il était maintenant prêt à s’attaquer à la chanson I will always love you de Whitney Houston devant une foule de plusieurs milliers de personnes au parc des Faubourgs.

Étant un ancien joueur de la ligue nationale de hockey, il trouvait qu’il était le stéréotype parfait pour ce défi. Toutefois, sa participation aussi marquée aux célébrations de la Fierté à Montréal n’est pas passé inaperçue. D’un côté, il fut salué pour son audace en posant une action importante qui, dans un cadre sportif, aide à détabouiser l’homosexualité dans le sport, alors que de l’autre, il fut critiqué en recevant un lot de messages haineux. Malgré l’ambivalence des réactions provoquées par sa participation au drag challenge, George Laraque ne regrette en rien d’y avoir pris part. Après avoir remporté les grands honneurs, il a annoncé qu’il redonnerait le montant de 1000$ à un organisme local qui lutte pour les droits de la communauté LGBTQ+ car pour lui, leur combat ne devrait plus en être un en 2018.

Je tiens à remercier Georges Laraque non seulement de s’être prêter au jeu lors du drag challenge, mais également pour sa grande générosité en entrevue.

 

Il est possible de suivre Georges Laraque sur Facebook et sur Instagram.

Voici un lien à partir duquel vous pouvez revoir sa performance.

 

 

 

 

Voici le livre dont il était question au lancement…

thumbnail_IMG_3562
Végane, mais pas plate de Jessie & PH Disponible dès le mois de septembre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s