Drag-moi - saison 10

Mercredi 3 octobre

C’est mercredi dernier que les nouvelles recrues de Drag-moi s’installaient afin de démarrer officiellement cette 10ème édition. Ainsi, tel qu’annoncé dans le précédent article sur la couverture du concours, ce sont Charli Deville, Emma Nu Syrius, Eva Moist, Kiara, Lana Dalida, Mademoiselle De, Matante Alex et Rock Bière qui ont été retenus à l’issue des deux rondes d’auditions qui ont eu lieues les mercredis 19 et 26 septembre dernier. Dans le cadre de leur premier défi de la saison, Marla leur a imposé un classique de la chanson tiré des années 1950s, 1960s et 1970s. L’élément qui sur lequel ils étaient jugé était le lip-sync. ILs devaient faire face aux commentaires des juges composés cette semaine de Tracy Trash et, exceptionnellement, de Barbada, en remplacement de Rita Baga. Tout au long de ma couverture de Drag-moi, mes commentaires seront teintés de ce que les juges auront partagés aux candidats suite à leur prestation. De plus les seuls comparatifs que je ferai seront avec l’artiste envers lui-même et ses autres performances tout au long de la saison. Sur ce, je vous invite à revenir avec moi sur ce premier défi.

 

MATANTE ALEX

Celle qui eut la lourde tâche d’ouvrir la soirée fut Matante Alex. La chanson qui lui fut imposée était You don’t own me de Lesley Gore. Matante Alex a su réponde au défi de belle façon puisque son lip-sync était impeccable. Son look cadrait parfaitement avec l’époque de la chanson, ce qui nous a permis de découvrir un autre côté de son personnage. Toutefois, le numéro mérite quelques ajustements, notamment afin d’optimiser la gradation vers une finale plus éclatante. Personnellement, j’aurais évité d’opter si tôt dans le concours, notamment avec un défi qui s’y prête moins, de faire un numéro sexy qui met en place les rôles de dominant et dominé.

 

LANA DALIDA

C’est sur la chanson Milord d’Édith Piaf, un monument de la francophonie, que Lana Dalida a dû s’exécuter. Lana a opté pour une mise en scène plus épurée, ce qui mettait tout l’accent sur elle. Son interprétation était accentuée par son articulation faciale. Elle doit toutefois faire attention car parfois son visage ne traduisait pas la bonne expression en lien avec la chanson, ce qui faisait en sorte que nous perdions de vue l’histoire qu’elle voulait nous raconter. Néanmoins, son lip-sync était parfait. Elle s’est donné un défi supplémentaire lors de sa performance alors qu’elle a fixé du regard un membre du public ce qui, normalement, peut déstabiliser en situation de stress.

 

ROCK BIÈRE

En contradiction avec son numéro d’audition, Rock Bière nous a livré une prestation léchée sur le classique My way de Frank Sinatra. Outre quelques détails afin de maximiser l’efficacité de sa proposition, Rock à de loin livrer le meilleur numéro de la soirée, tous les éléments confondus. Il y avait une sage gradation du début à la fin, nous faisant découvrir que son personnage était mort, atteint par balle. Le numéro culminait alors que la mort vint valser avec lui. Rock a su en seulement deux présences sur scène nous montrer un large éventail de ses possibilités.

 

EVA MOIST

Eva fut la seule à avoir une chanson tirée de notre répertoire québécois, le succès Tico tico d’Alys Robi. Je dois avouer ne pas avoir compris pourquoi cette chanson fut donnée à une candidate dans le cadre d’un défi sur le lip-sync alors qu’il y dans la chanson deux moments avec des longueurs musicales. Eva a dû s’efforcer pour meubler ces temps du mieux qu’elle pouvait. Les commentaires des juges se sont davantage orientés sur la manière dont elle aurait pu mieux meubler ces deux moments, sans toutefois lui faire de véritables commentaires sur son lip-sync alors qu’il s’agissait du thème de la semaine. Malgré tout, Eva a conservé ce qu’elle arrive à nous livrer à chacune de ses prestations, sa belle énergie.

 

KIARA

Après une audition remarquée, Kiara a difficilement réussie à bien communiquer sa proposition dans le cadre de ce défi sur la chanson Where did our love go de The supremes. Elle s’était maquillée de manière à donner une impression de noir et blanc, mais revêtait une robe pastel trop colorée par rapport au reste. Les juges ont perçu deux messages différents face à son numéro. Malgré ses bonnes intentions par rapport au reste de sa mise en scène, le tout est tombé un peu à plat. Avec ce qu’elle nous a offert en audition, Kiara saura certainement rebondir lors des prochains défis.

 

MADEMOISELLE DE

C’est sur les airs de la chanson At last d’Etta James que Mademoiselle De nous transportait dans son salon… véritablement. Dans une mise en scène charmante, Mademoiselle De incarnait une femme au foyer qui, tout en faisant le ménage, se surprend à danser avec son balai. Une fois la chanson terminée, elle se rend au tourne-disque, retire l’aiguille, puis renoue avec sa triste réalité. Son lip-sync était au point, mais pas assez accentué. Nous avions vraiment l’impression qu’elle le faisait pour elle, dans son salon, et ce malgré le fait qu’elle n’ait jamais fait dos au public.

 

EMMA NU SYRIUS

Ce n’est pas la mise en scène d’Emma qui a permis de donner du tonus à son interprétation de la chanson I got rhythm d’Ella Fritzgerald, mais bien sa présence scénique. Toutefois, elle devra apprendre à la canaliser afin de nuancer sa performance par rapport à la chanson. De plus, elle doit travailler ses chorégraphies afin de mieux nourrir ses déplacements sur scène. Néanmoins, il y avait de bons éléments comiques qui venait ajouter un petit quelque chose à son numéro.

 

CHARLI DEVILLE

Tout un concours de circonstance pour Charli Deville qui a hérité de la chanson For me formidable du regretté Charles Aznavour dont le décès est survenu dans la nuit de dimanche à lundi. Cela lui donnait un court délai afin de revoir son numéro pour ne pas caricaturer le célèbre chanteur français, mais bien lui faire un certain hommage. En plus de ce défi, Charli a eu à apprendre une chanson en français alors qu’il est anglophone. Ce mal se sera surtout révélé comme un bien puisque c’est à lui que la palme du lip-sync fut décernée. Au-delà de sa performance, ce qui lui resterait à travailler est notamment un meilleur équilibre dans ses looks en variant moins les motifs et d’opter pour une gradation dans son numéro, surtout dans le cas d’une chanson d’Aznavour qui aurait gagnée à être jouée plus crooner.

 

La suite de Drag-moi est prévue mercredi prochain, le 10 octobre, alors que les participants feront face à deux défis. Le premier consistera à un power solo sur une chanson de leur choix et le second, à un duo sur une chanson d’amour imposée par Marla Deer. Les duos ont dû se former sur scène lors de la finale du spectacle. Ainsi, Charli et Eva, Rock et Lana, Emma et Mademoiselle De ainsi que Matante Alex et Kiara feront équipe. J’ai bien hâte de découvrir tout ce que cela va donner. Ce sera également le retour de Rita Baga comme juge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s