Drag-moi - saison 10

Mercredi 14 novembre

 

À l’occasion de leur 7ème défi, les candidats de Drag-moi ont fait un saut dans le temps avec un défi spécial Studio 54, hommage aux années 1980s. La soirée s’est ouverte avec un numéro hommage au mythique groupe ABBA inspiré du récent film de la franchise Mamma mia! en compagnie de la juge invitée de la soirée, Peggy Sue, sous les traits de Cher. Charli Deville ratait une seconde fois une soirée compétition. Cette autre absence aura-t-elle une incidence sur ses résultats? Nous le saurons au moment opportun. Sinon, tous les autres candidats étaient de retour dans une très bonne forme. Il le fallait car le défi de la semaine venait un aspect chorégraphie qu’il était important de respecter. Certains candidats, un peu plus en recul depuis le début de la compétition, ont su tirer leur épingle du jeu grâce à ce défi. Je vous invite à revenir sur cette soirée où chaque chanson a su faire chanter le public.

 

MADEMOISELLE DE

Au fil des semaines, Mademoiselle De a su nous prouver qu’elle sait habiter la scène. Elle a livré une performance animée sur la chanson Attitude dancing en compagnie de deux danseurs. Outre le fait qu’il manquait un peu de pratique pour la chorégraphie, Mademoiselle De a su se distinguer grâce à son look impeccable rappelant quelque peu le folk/ country. Mademoiselle De a su bien entourer car nous sentions qu’elle était dans le plaisir avec ses danseurs.

 

KIARA

Kiara a trouvé une façon de s’approprier le défi grâce à des effets d’accélération et décélération de la chanson You make me feel. Au-delà de son lip-sync qu’elle devait maîtriser en raison de cette contrainte supplémentaire qu’elle s’est imposée, elle devait également réussir sa chorégraphie, ce qu’elle a réussi à faire de main de maître. Pour ce défi-ci, Kiara a laissé tomber ses courbes plantureuses pour une silhouette plus fidèle à la sienne. Après son défi hyper réussi de la semaine dernière, les attentes étaient élevées pour elle cette semaine. Dans l’ensemble, son numéro fut réussi, mais elle aurait pu opter pour un meilleur costume afin de marquer davantage sa prestation.

 

LANA DALIDA

Les juges avaient lancé à Lana Dalida un défi personnel, soit celui d’habiter l’espace. Le défi de cette semaine était tout à fait approprier pour y arriver. Toutefois, Lana Dalida n’a pas su satisfaire à la demande. Elle a offert un numéro inspiré de Dalida sur la chanson Gigi in Paradisco en compagnie de deux danseurs. L’aspect chorégraphie a été assuré par ses danseurs et non par elle. Sa présence était trop statique. Le public ne se sentait pas assez interpellé car elle ne leur jetait pas de regard.

ROCK BIÈRE

Rock Bière a livré un numéro sans faille sur un audacieux choix de chanson, c’est-à-dire Alexandrie Alexandra. Le look de Rock Bière a certainement marqué l’imaginaire. Pour Rita Baga, il s’agissait d’une rencontre entre Claude François et France Castel. Pour ce numéro, il y avait plus « d’elle » que de « lui » à l’avantage du numéro. Fidèle à son habitude, Rock a offert une prestation où présence scénique, chorégraphie et énergie se côtoyaient admirablement. Rock Bière est sans contredit le candidat à avoir démontré le plus de versatilité depuis le début de la compétition.

 

EVA MOIST

Dans les dernières semaines, les juges avaient un donné défi personnel à Eva, soit d’être plus conceptuel, qui dans le cadre de ce défi, était plus difficile à réaliser. Eva Moist a su néanmoins se démarquer avec ce défi. Elle a interprété la chanson I can’t take mye yes of you. L’énergie qu’on lui connaît a été mise au service du numéro. Eva a la capacité de compléter ses mouvements lors de ses chorégraphies. Elle a un offert un bon numéro, efficace.

 

EMMA NU SYRIUS

Emma a été retenu directement en audition afin de prendre part à la compétition grâce à son énergie et sa capacité d’habiter la scène. Or, depuis le début, nous ne retrouvons pas ces aspects auprès d’Emma. Cette semaine, pour un défi qui portait sur la chorégraphie, cet avantage lui aurait été grandement utile. Malgré un beau look d’ensemble, Emma est demeurée dans sa tête malgré le rythme de la chanson Take me home. Elle est très expressive du visage, mais ne communique pas autant avec son corps. Elle doit trouver une façon de lier l’un à l’autre. Elle doit reconnecter avec sa capacité de communiquer avec son corps.

 

MATANTE ALEX

Matante Alex a affronté ce défi avec la détermination d’une gagnante. Sur la chanson Knock on wood, Matante Alex a livré une chorégraphie impeccable entourée de quatre danseurs de calibre qui ont su la mettre en valeur. Tous ses danseurs avaient le même costume. Celui de Matante Alex était tout aussi incroyable et n’était pas sans rappeler celui du vidéoclip. Malgré le thème année 1980s, Matante Alex a su trouver une façon de demeurer elle-même. Le numéro dans son ensemble formait un tout. Matante Alex a marqué un grand coup grâce à ce numéro et a su grandement se démarquer.

 

À l’issu du défi régulier suivait un dance battle que Mademoiselle De a remporté suite à une décision unanime des trois juges. Pour leur prochain défi, les candidats devront offrir un numéro de production, c’est-à-dire un numéro à grand déploiement, inspiré d’un film qui ne soit pas une comédie musicale. Ils devront en quelque sorte en créer un à partir d’un film qui ne l’est pas. Ça promet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s