Mx Fierté Montréal 2019

Mercredi 20 février

  • MX FIERTÉ MONTRÉAL 2019
  • Mercredi 20h – du 13 février au 15 mai
  • Cabaret Mado
  • Animation : Rita Baga
  • Présenté par le Cabaret Mado & Fierté Montréal en collaboration avec la boutique Mistr bear, Jonathan Grandolfo, Martin Alarie & Jihef photos

 

C’est mercredi dernier, le 20 février, que s’amorçait la seconde soirée de compétition de l’édition 2019 de MX Fierté Montréal. Pour l’occasion, ce sont Ben Addiction, Daisy Wood, Emma Nu Syrius, Miss Daniels Vyxen, Rock Bière et Zinc qui ont chauffé les planches du Cabaret Mado. À l’instar des éditions précédentes, comme ce fut mentionné dans le précédent compte-rendu, en raison de la nature du grand prix, les concurrents doivent performer seul pour se faire valoir. Depuis le début de la compétition, nous prenons conscience du défi que cela représente pour les candidats. En ce sens, la dernière soirée fut la plus difficile jusqu’ici. C’est dans ce contexte que Rock Bière et Miss Daniels Vyxen ont pu facilement tirer leur épingle du jeu en l’emportant sur les autres. Rock a su charmer le public alors que Miss Daniels fut retenue par les juges. Cette semaine Nana était accompagnée par le designer Jonathan Grandolfo ainsi que Christian Boudreault, tous deux représentant de la boutique Mistr bear, l’un des principaux commanditaires de l’événement. Je vous invite à replonger dans ce premier tour de piste en mots et en images grâce à la lentille de Bruna Florio.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

DAISY WOOD

Définitivement, la victoire de Rock Bière était sans équivoque. Toutefois, le fait que Daisy Wood ne passe par au prochain tour avec ses interprétations des succès I hate myself loving you et Make me feel relève de l’incompréhension. Il est difficile de comprendre ce que les juges n’ont pas apprécié. À l’issue de cette soirée, on aurait pu facilement s’imaginer la voir poursuivre l’aventure. Il s’agit de l’une des premières victoires volées de la présente édition. Daisy a honoré ses chansons grâce à des looks percutants et un makeup magnifique. Son attitude de rockeuse sexy lui a aisément servi à happer son public. Il est vrai que lors de sa première présence, on la sentait un peu trop intellectualisé son numéro. Elle a su néanmoins revenir en force en deuxième partie alors qu’elle était davantage dans le plaisir.

 

BEN ADDICTION

Ben Addiction est une charmante découverte cette année. Elle s’est attaquée aux chansons Let it go et Comme des garçons. Malheureusement pour elle, ses deux numéros ont souffert de la même lacune, c’est-à-dire qu’elle semblait davantage interpréter les paroles de la chanson que de proposer un véritable concept qui s’en inspire. Toutefois, sa présence scénique est indéniable et ses costumes parfaitement adaptés. Un peu plus d’expérience dans la prochaine année lui permettra de revenir briller sur scène l’an prochain si le concours est de retour. Pour ceux et celles qui souhaitent la voir plus régulièrement, elle fait partie du concours Miss Cocktail au bar le Cocktail cet hiver.

 

ROCK BIÈRE

Rock Bière était le premier drag-king à prendre part au concours cette année. Véritable sensation depuis sa victoire à la récente saison de Drag-moi l’automne dernier, Rock Bière ne cesse d’impressionner par son charisme, son sex appel et sa répartie sans pareil sur scène. Rock a offert deux numéros bien distincts qui lui ont permis de mettre de l’avant sa grande versatilité. Sa capacité d’habiter la scène et de créer un univers dans chacune de ses performances lui auront été favorables. Lors de son premier numéro sur la chanson Sh-Boom, Rock s’est livré à une prestation digne des classiques de l’humour à la Jerry Lewis grâce à l’exagération de ses expressions faciales, ses mimiques et sa manière de se déplacer. Il est revenue pour son second numéro avec une proposition qui aurait pu être davantage soutenue, mais qui est demeuré d’une efficacité redoutable sur la chanson Les boys alors qu’il foulait la scène du Cabaret Mado en patin à roues alignées vêtue d’un chandail de hockey dont le logo était un bock de bière.

 

ZINC

Fidèle à elle-même, Zinc a offert des numéros tout en magnificence sur les chansons Birthday et Hearthbreaker. Ses looks et son makeup étaient tout simplement parfaits. Toutefois, ses numéos auraient gagner à être plus conceptuel. Malgré une certaine volonté lors de son premier numéro, sa sortie de scène trop longue ne fut pas justifiée en raison de son punch qui est tombé à plat. Elle était malgré tout très divertissante puisqu’elle aura réussi à garder le public actif tout au long de ses performances.

 

MISS DANIELS VYXEN

Malgré une présence scénique incroyable, Miss Daniels brillait par son absence lors de son premier numéro. La chorégraphie parfaitement maîtrisée sur la chanson Love on the brain et l’investissement émotionnelle étaient frappantes, mais il n’y avait pas assez de Miss Daniels chez celle qui était sur scène. Miss Daniels a su se rattraper lors de son retour sur scène. Elle a présenté son numéro signature inspiré de l’univers du film The Grinch qui rencontre Bruno Mars sur la chanson That’s what I like. En y allant avec cette proposition humoristique, elle s’est assurée d’un choix gagnant qui lui aura permis de démontrer son large registre. On peut comprendre les juges de l’avoir gardé dans l’aventure car, quand il s’agit d’happer le public, elle est redoutable et ce, sur plusieurs fronts. Pour la prochaine étape, il faudra toutefois monter le niveau d’un cran.

 

EMMA NU SYRIUS

L’intensité, c’est certainement ce qui définit le mieux Emma lorsqu’elle met le pied sur la scène. Toutefois, elle n’a pas su s’inspirer suffisamment de la charge provoquée par ses choix de chansons No good deed et Juice. On sentait un certain manque de pratique dû aux répétitions dan ses numéros. On a également perçu des difficultés avec sa perruque lors de son second numéro qui lui auront causées des soucis tout au long. Emma avait été retenu par les juges lors des auditions à Drag-moi directement après sa performance. L’énergie imposée à ce moment se veut plus timide depuis. Le talent est là, il manque un petit-je-ne-sais-quoi pour aller un peu plus loin et ainsi dévoiler sa véritable valeur au public. Il est également possible de la suivre à Miss Cocktail aux côtés de Ben Addiction.

 

Le premier tour de piste se poursuit mercredi prochain, le 27 février, avec 6 nouveaux concurrents. La compétition est encore jeune et d’autres surprises sont à prévoir… donc un prix qui n’a pas encore été révélé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s