Drag-moi - saison 11

Auditions – mercredi 25 septembre

C’est mercredi dernier, le 25 septembre, au Cabaret Mado, que se tenait la deuxième ronde d’auditions de cette 11ème saison de Drag-moi lors de laquelle 17 nouveaux candidats tentaient leur chance dont Ally Bee, Bro Ken Hart, Denim Pussy, Fawn Darling, Helena Adamas, La Moufette, Lady Guidoune, Lalisa Baga, Lolita Stars, Lulu Shade, Misty Waterfalls, Narcissa, Nicole Kidcat, Pythia, Samantha Barnack et Zénith. Pour l’occasion, Barbada retrouvait son siège de juge accompagnée cette fois-ci par Rita Baga. En raison du haut taux de participation, les juges n’ont pu s’adresser aux participants suite à leur numéro. Cette ronde d’audition, particulièrement éclectique, en aura offert pour tous les goûts. Je vous invite à (re)plonger dans cette soirée en mots et en images.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

SAMANTHA BARNACK

Samantha Barnack a imposé avec aplomb son talent en comédie. Toute de rose vêtue, Samantha s’est attaquée à la chanson Stupid girl, entrecoupé d’extraits d’émissions humoristiques telles que Caméra café et Like-moi.

Samantha a insufflé à son numéro un style qui a permis un alliage parfait entre son choix de chanson, son look et son expressivité. Son numéro, parfaitement maîtrisé, était drôle du début à la fin.

 

HELENA ADAMAS

Helena a livré un numéro lascif sur la chanson Seven nation army. Il y a eu toutefois un mélange non à propos entre le look par rapport au makeup et au style. Néanmoins, l’approche burlesque du numéro était bien maîtrisée, jusqu’aux plumes qui sortaient des gants après qu’elle les ait retirés.

 

ALLY BEE

C’est dans une tenue de circonstance qu’Ally Bee s’est attaquée à l’une des pièces phares de la comédie musicale Burlesque, Tough lover, popularisé par Christina Aguilera. Malgré son aisance et la qualité de sa proposition, son numéro demeurait convenu.

 

LA MOUFETTE

Revêtant un look androgyne, aux touches démoniaques, La Moufette a offert un numéro expérimental sur la chanson Bury a friend.

La Moufette a opté pour un style de danse saccadé qui se prêtait tout à fait à l’approche de son numéro. La Moufette a conservé un contact visuel continu avec le public, ce qui était particulièrement effrayant en raison de son regard hypnotique, accentué par ses lentilles cornéennes blanches.

 

NARCISSA

Le fait que le golden buzzer ait retenti pour elle, la faisant ainsi directement passer dans la compétition, ne faisait guère que reposer sur son choix gagnant de chanson avec It’s raining men.

Narcissa a offert un numéro touche-à-tout complet et particulièrement efficace. Grâce à son look de religieuse, accompagnée d’une marionnette, Narcissa a su donner un nouveau souffle à ce succès des années 1980s.

L’efficacité de son numéro s’est traduite par l’élaboration des différentes couches de ses costumes, son expressivité, sa créativité, sa touche comique et son aisance qui l’a menée jusque dans le public. L’ovation debout qui a suivi sa performance était amplement méritée.

 

LOLITA STARS

Dans le cadre d’une compétition, Lolita a fait un choix audacieux de miser sur une chanson qui offre plus de beat que de passages chantés.

Néanmoins, la chanson Luvoratorrrrry! qu’elle est venue défendre s’impose d’elle-même. Sa capacité d’habiter la scène en était essoufflant, ce qui collait tout à fait avec le morceau choisi. L’énergie qui émanait de sa performance était contagieuse jusque dans le public.

 

BRO KEN HART

La chanson emblématique Ne me quitte pas de Jacques Brel n’aura sans doute jamais été aussi tragico-comique.

Malgré un look questionnable compte tenu de sa proposition, Bro a livré une performance amusante qui lui a permis de mettre de l’avant certaines aptitudes en danse et de démontrer l’étendue de ses capacités de mise en scène grâce à l’originalité de sa proposition, sa synchronicité ainsi que l’accessoirisation de son numéro.

 

LALISA BAGA

Si Lalisa peut se permettre l’appellation Baga, c’est qu’il s’agit de l’un des fils de Rita Baga qui a décidé de passer de la danse au drag.

À ce propos, cette expertise en danse et cette aisance sur scène, nous l’avons senti tout au long de son numéro sur la chanson Heroine. La seule chose qu’on puisse reprocher à Lalisa est de n’avoir été pratiquement en contact qu’avec les juges, négligeant ainsi le public, comme si elle avait quelque chose à leur prouver.

 

PYTHIA

Pythia est l’une des trois seules candidates de cette ronde d’auditions à avoir eu droit à une ovation debout. Malheureusement pour elle, le golden buzzer a retenti pour deux de ses consœurs, mais pas pour elle.

À l’issue de la performance qu’elle a livrée, nous espérons que Pythia sera parmi les élèves de cette nouvelle classe. Grâce à un concept complet, Pythia a affronté la scène sur la pièce Déjà vu, vêtue en voyante, accompagnée d’une table sur laquelle se trouvait une boule de cristal.

Après un reveal où elle nous révélait un troisième œil sur son front, elle s’est empressée de faire voler la table. Ses secrets de mise scène auront permis au public de croire que celle-ci volait réellement. On sent toute l’étendue de ses possibilités qu’il nous tarde de découvrir.

 

ZÉNITH

Zénith a malheureusement fait un choix de numéro déjà vu en abordant le thème du cirque sur deux pièces déjà fortement associées, soit Enter the circus et Circus.

Malgré tout, nous pouvons saluer sa capacité à habiter la scène et la magnificence de son look, androgyne, qui nous rappelait les cirques nomades d’antan.

 

LULU SHADE

Lulu a offert un coquet numéro sur la chanson No tears left to cry. Son choix de mise en scène, sans qu’il ne soit révolutionnaire compte-rendu de la nature de la chanson, demeurait sympathique et bien pensé.

Lulu s’est amusé à lancer des mouchoirs dans les airs. Le tout culmina lorsqu’elle ouvrit son parapluie et qu’une pléiade s’en échappa.

 

NICOLE KIDCAT

Prendre part à des auditions en proposant un look alike est audacieux. C’est ce que Nicole Kidcat a fait en se livrant à une personnification d’Amy Winehouse sur la sa chanson You know I’m no good.

L’efficacité de sa proposition et son talent ne sont pas en cause, mais à quel point avons-nous pu voir briller sur scène Nicole Kidcat? Cachée sous les traits d’une défunte star britannique.

 

FAWN DARLING

La proposition de Fawn Darling contrastait avec les autres propositions, toute en douceur, lui permettant de se distinguer par son approche plus douce.

Arborant un look aux couleurs pastel, Fawn a offert un numéro tout en délicatesse sur la pièce The trolley song interprétée par Judy Garland tirée de l’un des films phares de sa carrière, Meet me in St. Louis.

 

LADY GUIDOUNE

Le dernier passage de Lady Guidoune sur les planches du Cabaret Mado en tant que drag-queen remonte à la récente édition de MX Fierté Montréal.

Que de chemin parcouru depuis. Lady Guidoune a offert un numéro drôle et parfaitement orchestré. Se livrant à son talent d’improvisatrice, Lady Guidoune a ouvert son numéro avec une prémisse de laquelle elle s’est laissé guider. Celle-ci reposait sur le 16ème anniversaire de sa fille.

En guise de cadeau, suite à la savoureuse réplique « Maman t’a préparé une chanson », Lady Guidoune a enchaîné avec la pièce Golden slumber/ carry that weight qui faisait directement écho à sa prémisse.

 

MISTY WATERFALLS

Misty avait la pression de son statut de gagnante de Miss Cocktail 2019. Même s’il ne s’agissait pas de son meilleur numéro, celui-ci s’est avéré efficace. On pouvait y percevoir son côté créatif et sa capacité d’amalgamer tous les aspects de ses numéros.

Vêtue d’un body suit rappelant une pelouse, serti d’un corset à l’effigie d’une plate-bande en fleurs, Misty s’est attaquée à la chanson Water me à l’issue de laquelle, après d’être fait arrosée, son col éclot en pétales.

Son numéro était énergique et bien synchronisé.

 

DENIM PUSSY

Denim Pussy a proposé un concept à plusieurs couches dans sa mise en scène, parfaitement maîtrisé. Elle interprétait la chanson 9 to 5 dans laquelle elle campait le rôle d’une serveuse de style rurale, avec des souliers et un tablier en peau de vache.

Elle a insufflé à son numéro bon nombre d’effets, à commencer par les cabarets qui tenaient sur ses mains. L’investissement face à son numéro ne pouvait nous laisser insensible, nous étions grandement divertis.

 

CARMEN SUTRA

Avec une soirée réunissant autant de candidats, il aurait été difficile de ne faire raisonner le golden buzzer que pour un seul d’entre eux. La seconde personne chanceuse après Narcissa dans cette ronde-ci fut Carmen Sutra.

Véritable boule d’énergie, Carmen a électrisé la scène grâce à une incroyable prestation sur la chanson Kream. Son numéro à la fois agile et dansant, empreint d’une touche d’attitude à l’américaine, lui aura permis d’aller chercher son public au point de se mériter une ovation debout.

Ce choix de chanson n’est pas facile compte tenu des difficultés liées au lip sync. Carmen ne s’est pas une fois laissée impressionnée par cet aspect. En la voyant déambuler d’un bout à l’autre, un seul mot me venait en tête : « Animal ». C’est pourquoi on ne peut se tromper en la qualifiant de bête de scène. Attelez-vous.!

 

C’est ce mercredi 2 octobre que seront annoncés les étudiants de cette nouvelle classe pour la 11ème saison de Drag-moi. Avant le grand dévoilement, nous aurons droit à une performance des gradués de la dernière saison réunissant le grand gagnant Rock Bière ainsi que Charli Deville, Eva Moist, Kiara, Lana Dalida, Mademoiselle De, Manu Syrius & Matante Alex.

 

 

Pour plus de photos sur Drag-moi et sur l’univers du drag en général à Montréal, abonnez-vous @emmpicsyou sur Instagram

View this post on Instagram

A new generation 👑

A post shared by Emm 📸💜 (@emmpicsyou) on

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s