Drag-moi - saison 11

Mercredi 13 novembre

Précédemment à Drag-moi : Le défi de la semaine dernière était orchestré autour du look alike. Le thème s’est sans doute révélé plus difficile tant pour les drags que pour le public en raison des choix plus nichés parmi les personnalités que Marla Deer a présélectionnées pour les candidats. Néanmoins, tous et chacun ont su tirer leur épingle du jeu permettant ainsi, collectivement, d’offrir l’une des meilleures soirées de la saison. Mention spéciale aux numéros de Carmen Sutra, Denim Pussy, Lady Guidoune, Misty Waterfalls, Pythia, RV Métal & Zénith.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À lire aussi: Entrevue – Queen’s night: la soirée de drags à Québec

Mercredi dernier avait lieu le septième défi de la saison lors duquel les candidats devaient nous présenter un numéro inspiré d’un style musical précis. Pour l’occasion, le panel de juges était composé de vos animatrice de la soirée Top or bottom, Barbada & Kitana. Je vous invite à (re)plonger dans cette soirée en mots et en images sous la lentille de @emmpicsyou.

 

RV MÉTAL

RV Métal avait comme thème musical la teen pop.

La proposition de RV Métal était amusante et divertissante sur les pièces Counting stars et Apologize dont la transition s’est opérée sur un bruit de gifle. Le numéro était scindé en deux volets assez distincts l’un de l’autre.

Pour ce numéro, RV s’est entouré de danseurs, offrant un numéro mieux chorégraphié que lors de la semaine dont cet aspect était le défi principal. Il s’agissait d’un beau clin d’œil. Mention spéciale à la qualité de son lip sync.

 

SAMANTHA BARNACK

Samantha Barmack avait comme thème musical le Rock n’roll.

C’est sur un extrait du numéro devenu culte de l’humoriste Katherine Levac dans la peau de son personnage de Paige Beaulieu issu de SNL Québec que le numéro de Samnatha s’est ouvert avant d’enchaîner sur la version Scott Bradlee de la chanson oscarisée My heart will go on.

Samantha est rapidement allée chercher son collaborateur dans le public. La balance du numéro se voulait un medley de chansons d’amour dont la superposition racontait l’histoire tumultueuse entre le personnage campé par Samantha et son danseur. L’amalgame des différentes chansons signifiait la belle recherche musicale orchestrée par Samantha.  Malgré un lip sync difficile dans l’intro, où elle aurait gagné à ralentir le rythme, et un bruit d’essoufflement répétitif, le concept se voulait intéressant.

DENIM PUSSY

Denim Pussy avait comme thème musical l’opéra classique.

C’est sans doute son meilleur numéro depuis le début de la saison que Denim nous a livré. Interprétant une ballerine provenant d’une boîte à musique manipulée par un personnage campé par Matante Alex. Le numéro s’est construit autour du couplet de la poupée dans les Contes d’Hoffmann intitulé Les oiseaux dans la charmille.

La proposition reposait une sur une chorégraphie légère et décontractée dans laquelle on pouvait largement apprécier la complicité qui opérait entre les deux protagonistes. Mention spéciale à la synchronicité entre la chorégraphie et les effets sonores insérés dans le mixte. Le thème musical en soit se voulait comme un défi. Grâce à un concept original et magnifiquement rendu, Denim a réussi à offrir non seulement son meilleur numéro, mais celui de cette soirée relevée.

ZÉNITH

Zénith avait comme thème musical la musique latine.

Empreint d’exotisme, le numéro de Zénith nous faisait renouer avec les belles années de la star latine Enrique Iglesias grâce à sa chanson phare Bailamos. Pour l’occasion, Zénith était accompagné de Rock Bière, représenté par son pendant féminin.

Tout était bien placé dans la proposition. On sentait la complicité entre les celui et celle qui se courtisaient nos yeux grâce à une habile chorégraphie dont le point central reposait sur la manipulation de ce qui s’apparentait à des poupées vaudou. Mention spéciale à l’effet céramique qui définissait le makeup du visage de Zénith, ce qui n’était pas sans rappeler le fini de l’architecture espagnole.
NARCISSA

Nacissa avait comme thème musical les années 1980s.

La prémisse du numéro de Narcissa était particulièrement intéressante. Elle s’est présentée sur scène sous les traits d’un ange déchu, dont le look, tout en cuir, nous rappelait instantanément les années reliées au défi, logé dans un enrobage merveilleux.

Narcissa a opté pour la chanson Hot stuff qui malheureusement, est une chanson de la fin des années 1970s. Malgré le concept qui cadrait parfaitement avec ledit choix de chanson, le respect du défi n’y était pas. Mention spéciale à son lip sync sur les variations de la chanson au ralenti et en accéléré. Suite au commentaire des juges la semaine dernière de ne pas avoir peur d’être « laide », Narcissa a obtempéré cette semaine et tenté une approche esthétique différente par rapport à ce qu’on lui connaît.

CARMEN SUTRA

Carmen avait comme thème musical la balade country.

Ce genre musical se veut plus statique, il est donc important de pouvoir véhiculer l’émotion par le regard. C’est la seule chose qu’on pourrait reprocher du numéro de Carmen Sutra qui a livré un vibrant numéro sur la chanson Cry pretty.

Le genre musical en question venait véritablement sortir Carmen de sa zone de confort, mais elle a su répondre au défi de belle façon. Son look scintillant était tout simplement magnifique. Comme la chanson réfère à des pleurs, Carmen a pris soin de s’étendre des larmes aux couleurs de l’arc-en-ciel sur les joues.

PYTHIA

Pythia avait comme thème musical le gruge band, un genre plutôt underground.

Accompagné d’un band dont les membres arboraient un look assorti au sien, Pythia a offert un magnifique numéro chorégraphié sur la chanson Spellbound.

Le numéro était si bien construit que quelque chose de nouveau était révélé à chacune des étapes de la proposition, renforcissant ainsi le build up. Il y avait entre chacun des membres du groupe une synergie et une complicité qui accordait à la prestation une dimension supérieure.

MISTY WATERFALLS

Misty Waterfalls avait comme thème musical le French commercial.

D’après la chanson Je veux te voir de la star française Yelle, Misty a offert un numéro le fun et dynamique qui s’apparentait tout à fait au thème.

Le numéro était complet tant pour l’esthétisme de la mise en scène et que du visuel. Il n’aurait manqué que des figurants afin de supporter davantage la proposition. Malgré tout, dans l’ensemble, tout y était. Mention spéciale à la qualité de son lip sync.

LISA SANTANA

Lisa Santana avait comme thème musical le swing.

Fidèle à son habitude, Lisa a offert un numéro dynamique, teinté de son énergie constante. Lisa a opté pour une chanson qui fait écho dans la culture populaire afin de bien accompagner sa proposition, elle y est donc allée avec la version de Scott Bradlee de la chanson iconique du groupe ABBA, Dancing queen.

Lisa a ponctué son numéro de quelques passes dansées de style charleston. Le seul bémol de son numéro revient à la mauvaise utilisation de la joueuse de trompette dont le rôle aurait pu être mieux exploité… en bref, trouver un meilleur punch en lien avec sa présence.
LADY GUIDOUNE

Lady Guidoune avait comme thème musical le top 40.

Tout de léopard vêtu, Lady Guidoune a offert une savoureuse prestation sur la chanson Boys de celle qui mène au tableau de nomination en vue des prochains Grammy awards, Lizzo. À l’image de son look, Lady Guidoune a fait place à son côté animal dans ce numéro.

Malgré certaines difficultés, notamment avec le lip sync lors des passages de rap dans la chanson, Lady Guidoune a réussi à intégrer à sa proposition des intermèdes à saveur humoristique, tout à fait à l’image de son personnage. On peut penser au moment où elle a sorti sa flute. Il faut mentionner toutefois que la chanteuse qui interprète la chanson en joue réellement… sans doute de manière aussi divertissante que Lady Guidoune. Au grand plaisir de Barbada, Lady Guidoune a accueilli sur scène des acolytes en sous-vêtements.

 

La semaine prochaine, le défi sera l’un des plus intéressants de la saison, soit celui de Broadway. Marla Deer a révélé à la fin de la soirée la semaine dernière quelles allaient être les comédies musicales des différents concurrents… je vous garantis qu’il ne manquera pas de variété. Ce sera un beau et long voyage sur la ligne du temps et autour du monde. À découvrir la semaine prochaine.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s