Entrevue

Des nouvelles de Michel Dorion

Cumulant plus de 30 ans carrière, Michel Dorion continue de s’imposer dans le paysage culturel montréalais. L’ultime performance de cette légende du drag au Québec, avant que l’ensemble des régions de la Belle Province ne passe au rouge, s’est faite dans le cadre d’une représentation du spectacle de la tournée Rainbow revient en ville présentée à Joliette au début du mois d’octobre. Michel m’a récemment contacté afin de me donner de ses nouvelles. Je vous invite à découvrir ce qu’il avait à me partager…

À lire aussi: Le portrait de Lady Boom Boom

Il est important de rappeler que Michel Dorion est copropriétaire et directeur artistique du bar Le Cocktail en plus d’y agir comme animateur de deux à trois soirs par semaine. Dans les circonstances, comme bien des québécois, les mesures sanitaires en place sont difficiles à digérer, le privant de prendre place sur une scène.

Malgré le contexte exceptionnel que nous impose 2020, Michel en a profité pour faire des bilans. De son côté, il avoue avoir connu un autre coup dur cette année que celui de la COVID-19. Il est important de rappeler que, l’été dernier, le président-fondateur de Fierté, Éric Pineault, fut visé par des allégations d’inconduites sexuelles qui lui ont coûté son poste. Cette annonce a éclaboussé l’ensemble de l’institution de façon assez variée d’une personne à l’autre. À la suite de cette annonce, Michel a commencé à éprouver un inconfort qui l’a mené à quitter le conseil d’administration et à reprendre une réflexion qu’il avait laissée en suspens. Malgré tout le respect qu’il a envers Fierté, le deuil qu’il eut à faire est considérable. On peut dire que ce n’était pas le contexte dans lequel il avait imaginé tirer sa révérence.

Michel Dorion s’implique auprès de Fierté avec un spectacle à grand déploiement, qui a évolué au fil des ans, de Dorion chante Dion à Illusion, en passant par C’est la fête, et ce depuis 2008. Il reconnaît également qu’après une carrière aussi imposante, il n’a plus besoin d’un tel événement pour se mettre de l’avant. C’est dans ces circonstances que Michel a repris sa réflexion à savoir s’il voulait poursuivre son spectacle-événement au-delà de l’édition virtuelle qui fut présentée au mois d’août dernier dans le cadre de Fierté 360.

Sa décision se solde par son retrait définitif à titre d’animateur et de directeur artistique de ce spectacle qui célèbre le talent de nos drags d’ici. Michel se dit en paix avec sa décision. Il a profité du confinement pour s’écouter. Ce n’est pas une décision qu’il a prise à la légère. Il a longtemps médité sur sa décision avant de la rendre officielle. Pour lui, ce choix s’inscrit dans le tournant que prendra Fierté avec la nouvelle direction, laissant ainsi la place à un concept revampé et un nouveau visage. Après autant d’année d’investissement, Michel considère avoir fait le tour et se dit prêt à relever de nouveaux défis.

Pour ceux et celles que cette décision inquiète, rassurez-vous, elle ne vient nullement interférer dans le désir de Michel de faire des spectacles. Il n’annonce pas ici sa retraite du monde de la nuit, mais tout simplement qu’elle met un point final à un chapitre important de sa carrière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s