Entrevue

Dans ma caméra – Entrevue avec Martine Poulin

À voir la qualité de ses photos, on a de la difficulté à croire que Martine Poulin ne fait de la photographie que depuis 2 ans. Les éloges pleuvent de la communauté drag à son endroit, c’est ce qui la motive à être meilleure. Après le spectacle Haus of Baga : One last time, Martine a accepté de prendre un moment avec moi afin d’échanger sur l’impact que l’art du drag a eu sur son travail.

À lire aussi: Le portrait de Peach

C’est une véritable connexion que Martine a eu avec l’art du drag. Elle a une admiration pour la polyvalence dont ces artistes font preuve. La dernière année a grandement contribué à rendre l’art du drag plus mainstream. Elle est ravie de contribuer, à sa manière, à le démocratiser.

Toutefois, elle est consciente du juste milieu qui doit exister entre la scène et la photo. L’art du drag n’en est pas seulement un d’images, l’essentiel de celui-ci prend vie sur scène. C’est d’ailleurs dans cet esprit que Martine a eu un coup de cœur avec l’art du drag il y a 3 ans alors qu’elle assistait pour la première fois au défunt spectacle Illusions. L’année suivante, elle était de retour, mais cette fois-ci, à l’avant-scène, dans la zone de presse. Son incursion artistique s’est initialement opérée autour de la vidéo.

Son élan plus officiel s’est fait après avoir contacté le Cabaret Mado pour filmer le spectacle consacré à Marie-Mai que Gisèle Lullaby y présentait. De fil en aiguille, les choses se sont enchaînées. Elle a approché Lady Boom Boom pour un premier photo shoot. Ce fut le début de plusieurs collaborations dont plusieurs sont encore à venir.

La pandémie lui a permis de prendre le temps de perfectionner son art. Elle a maintenant un studio chez elle qui lui permet de développer des projets. Ce qui est beau dans tout ça, c’est que les drags lui font confiance. Elles arrivent avec des looks, mais lui accordent une carte blanche pour la réalisation des photos. Toutefois, Martine aspire a une approche plus éditoriale dans ses prochains projets. À surveiller!

Je vous invite à découvrir son travail sur son site web. Martine fait des photos en studio, mais sait également capter la magie lors de performances live.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s