Critique

La quintessence des drag-kings

C’est le 16 novembre dernier que s’amorçait Rock Bière : Le documentaire, produit par Pleurer dans’ douche, à Espace libre. Le projet né du tandem Mélodie Noël Rousseau et Geneviève Labelle utilise le théâtre documentaire pour non seulement démocratiser l’art du drag (king plus particulièrement), mais aussi questionner la place des femmes dans ce milieu et s’attaquer au patriarcat, tout en écorchant au passage des chanteurs qui sont passés à la trappe lors de la vague de dénonciations qui a déferlé ces derniers mois.

À lire aussi: Rock Bière: Le documentaire – Entrevue avec Geneviève Labelle & Mélodie Noël Rousseau

Bien que l’ambiance de la salle nous rappelât les cabarets, le spectacle transcendait cette dimension. La proposition cherchait à décloisonner l’art des drag-kings. Pour s’y faire, le spectacle reposait principalement sur l’histoire de Mélodie/ Rock Bière à travers laquelle s’est invitée un survol historique de leur histoire ainsi que les témoignages de personnalités notoires dont Charli Deville, Hercusleaze (Call me mother), Landon Cider (Dragula) Mado Lamotte, Marla Deer (Drag-moi), Nat King Pole et Rita Baga.

Le spectacle était un feu roulant, bien compact, d’environs une heure. La mise en scène efficace de Geneviève Labelle a permis au spectateur de garder l’œil sur la scène tout au long de la proposition. La scène était en continuelle mouvance, passant d’un look à un autre, d’un lieu à un autre, d’un matériau à un autre. En effet, le spectacle enchaînait les extraits vidéos, les pistes audios et les performances drags, mais aussi l’humour, la marionnette, la danse et autres fantaisies. La petite histoire de Rock Bière a permis de raconter la grande histoire des drag-kings grâce à une recherche étoffée.

La performance de Mélodie allait bien au-delà de son alter ego. Rock Bière était le prétexte, il a su laisser de la place à celle qui le défend. L’union fait la force. Nous avons pu observer et ressentir la contribution que l’une apportait à l’autre et vice versa.

Le résultat final était mûr, complet et réfléchi. L’enchevêtrement de chaque partie du spectacle était judicieusement pensé, résultant ainsi une progression logique alors qu’on passait de l’effet brutal de l’art du drag-king et ses lubies au spectre plus formel et philosophique de son essence. L’accueil présent dans la salle ne pourrait être plus évocateur sur le résultat de cette longue et laborieuse démarche.  

Rock Bière : Le documentaire est à l’affiche d’Espace libre jusqu’au 4 décembre.

CRÉDITS DU SPECTACLE

Création et mise en scène : Geneviève Labelle

Création et interprétation : Mélodie Noël Rousseau avec Sophie Levasseur et Elisabeth Gauthier-Pelletier

Scénographie : Jeanne Dupré et Noémi Paquette

Costumes : Suzanne Labelle

Éclairage: Joëlle LeBlanc

Vidéo : Charlotte Gagné-Dumais et Samuelle Bourgault

Direction de production : Josianne Dulong-Savignac

Dramaturgie : Marie-Claude Garneau

Régie : Marie-Frédérique Gravel

Tarifs

Régulier 35$

Étudiant, 25 ans et moins 27$

Une production de Pleurer Dans’ Douche, en codiffusion par Espace Libre *JEUDI DISCUSSION : Nous vous invitons à rester dans la salle à la fin de la représentation du jeudi 18 novembre, pour participer à la discussion avec les artistes de la production

Pour vous procurer des billets, c’est ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s