Dossier

Vivre sa transition quand on est drag

Suite à une expérience concluante dans le cadre de l’événement GAYment à La Ronde où elle y performe la chanson Feedback de Janet Jackson, ce sera officiellement en 2011 que Sasha Baga démarrera sa carrière comme drag-queen au défunt Drugstore.  Près de 2 ans plus tard, Sasha est invitée en audition à Dream académie. Ce sera le début d’une longue histoire d’amour avec le Cabaret Mado qui ne dérougit pas. Après près d’une décennie à faire raisonner son nom sur la scène drag, la dernière année fut particulièrement gratifiante pour Sasha alors qu’elle complétait le podium lors de la dernière édition du concours MX Fierté Montréal en plus d’être retenue afin de joindre la troupe des Pussycat drags et d’avoir la chance de clôturer Fierté avec un numéro enflammé lors du T-Dance. Entre ce début de carrière et ces événements des derniers mois, Sasha a eu à composer avec sa dysphorie de genre, ce qui la mènera à entreprendre le processus de transition. Sasha a accepté de revenir avec moi sur les défis qu’elle a rencontré liés à sa transition alors qu’elle évolue en tant que drag-queen.

 

C’est en 1985 qu’un certain Benoît Boucher-Godmer voit le jour dans la charmante municipalité d’Amos en Abitibi-Témiscamingue. Dans une vidéo diffusée récemment sur sa chaîne Youtube Sashanel, Sasha révèle que son questionnement d’identité de genre date d’un bon moment déjà, mais que celui-ci fut réprimé en bas âge, sans toutefois que ce ne soit de mauvaise foi de la part de ses parents. Ce n’est qu’à ses débuts comme drag-queen que Sasha développe un engouement pour les vêtements féminins. En fait, dès l’adolescence, Sasha cesse de porter des pantalons pour garçons. Le fait d’être drag-queen le conforte dans ses choix vestimentaires, la rendant même plus à l’aise d’arborer certains looks jugés plus féminins dans sa vie de tous les jours.

 

En début de carrière, Sasha cherchait à avoir un personnage qui se distinguerait par sa féminité, pour qui le makeup serait plus atténué, moins marqué à gros traits. Le fait de se faire complimenter tant par ses consœurs de scène que le public accentuait cette volonté de demeurer dans cette veine. C’est à cette époque que le questionnement d’identité de genre a récidivé… mais cette fois-ci, il allait s’installer jusqu’à éclore officiellement en 2016, année lors de laquelle Sasha a entrepris les démarches en vue de sa transition.

 

Sasha a pris la décision audacieuse de prendre son nom de scène comme prénom usuel. Elle explique ce choix du fait que, depuis son début de carrière, ce nom, elle se l’est approprié. C’est grâce à Sasha Baga que Sasha Boucher-Godmer est devenue la personne qu’elle est. De cette manière, Sasha perdurera dans le temps et survivra au personnage de scène une fois que sa carrière sera terminée.

 

Ce choix lui aura fait réaliser la différence entre Sasha Boucher-Godmer et Sasha Baga. Elle s’en est servi pour établir qu’elles étaient désormais les limites que Sasha Baga ne pouvait plus franchir sur scène. Elle a trouvé l’équilibre entre elle et son alter ego.

 

Afin d’établir davantage la distinction entre elle et son personnage de scène, Sasha a redéfinit certains aspects de ce dernier. Elle aborde désormais son alter ego avec plus d’extravagance, elle lui fait prendre plus de risque, elle le rend plus comique, se risque davantage et s’amuse beaucoup plus avec son mekeup. Ces décisions étaient nécessaires car autrement, il y avait trop de similitude, tant dans l’attitude que dans les looks de l’une et l’autre.

 

Sasha aborde le drag comme un métier. Le fait d’être en transition n’allait d’aucune façon la faire arrêter. Évidemment, elle a rencontré des défis qu’elle a su surmonter et adapter. Au final, cela n’aura servi qu’à parfaire son alter ego et la rendre meilleure. Sasha est une artiste qui vit pour la scène, elle ne saurait s’en détacher. Il est essentiel pour elle de faire du spectacle car c’est son moteur, c’est lui qui permet de se challenger au quotidien.

 

 

Vous pouvez suivre Sasha Baga sur sa chaîne Youtube

Vous pouvez également suivre Sasha sur Facebook & Instagram.

Sasha sera à la barre de la soirée Sashalicious le jeudi 5 septembre prochain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s