Drag-moi - saison 11

Mercredi 6 novembre

Précédemment à Drag-moi : Le défi de la semaine dernière était orchestré autour des chorégraphies, inspirées de jeux vidéo. Le thème aura été compris différemment par les candidats. Malgré tout, les numéros présentés étaient de haut calibre, même si les juges, tous des chorégraphes reconnus dans le milieu du drag montréalais, n’auront pu apprécier dans tous les cas la musicalité d’une chorégraphie. Mention spéciale aux numéros de Carmen Sutra, Narcissa, Pythia, RV Métal & Zénith.

À lire aussi: le portrait de Scarlett Schatzi 

Mercredi dernier avait lieu le sixième défi de la saison lors duquel les candidats devaient nous présenter un look alike. Marla Deer avait dressé une liste de trois personnalités parmi laquelle les candidats pouvaient choisir. S’ils le faisaient, ils s’assuraient d’obtenir plus de points, mais demeurait libre tout de même de faire leur propre choix. Pour l’occasion, le panel de juges était composé de Bambi Dextrous (alias Julia Roberts), Mona de Grenoble (alias Mona de Grenoble) & Prudence (alias Barbra Streisand). Je vous invite à (re)plonger dans cette soirée en mots et en images sous la lentille de @emmpicsyou.

 

DENIM PUSSY

Les choix que Marla avait faits pour Denim étaient Fran Drescher, Jennifer Tilly & Megan Mullally. Denim y est allée avec Megan Mullaly, surtout connue pour son rôle dans la série Will & Grace.

D’après la chanson Please don’t touch me, interprétée par Megan elle-même, dans la nouvelle version enregistrée en 2007 des succès de la comédie musicale Young Frankenstein, Denim a offert un numéro tout à fait à l’image l’actrice qu’elle venait défendre.

Son look général s’apparentait davantage au personnage que Megan défend dans la série Will & Grace, soit celui de Karen Walker. Le tout était bien réussi et respectait à la fois l’esprit du personnage que celui de la série.

 

NARCISSA

Les choix que Marla avait faits pour Narcissa étaient Catherine Tate, Édith Cochrane & Lisa Kudrow. Narcissa y est allée avec Catherine Tate, surtout connue pour ses rôles dans les séries The office et Doctor Who.

Catherine est également reconnue comme humoriste. C’est d’ailleurs sur l’un de ses numéros phares que Narcissa s’est inspiré pour offrir un numéro, ponctué d’extraits vidéo, sur la chanson Speaking French.

Malgré la belle construction du numéro, notamment le lien entre le concept et la chanson, on ne reconnaissait pas tout à fait l’artiste avec toutes les frasques dont elle est capable. Catherine n’a pas peur du ridicule, de ne pas être à son meilleur. C’est ce que Narcissa a eu de la difficulté à rendre, demeurant dans l’esthétisme reconnu de son alter ego.

 

LADY GUIDOUNE

Les choix que Marla avait faits pour Lady Guidoune étaient Christine Morency, Debbie Lynch-White & Melissa McCarthy. Lady Guidoune y est allée avec Debbie Lynch-White, surtout connue pour ses rôles dans la série Unité 9 et le film La Bolduc.

Outre une suggestion de la part des juges d’opter pour appliquer davantage de makeup, même s’il s’agit d’un défi de look alike qui s’y prête moins normalement, afin de mieux camoufler ses traits masculins, le numéro de Lady Guidoune était en tout point maîtrisé.

Lady Guidoune a offert un numéro deux en un. En effet, Lady Guidoune a démarré son numéro sous les traits de La Bolduc, accompagné d’extraits du film, avant de révéler sous son accoutrement une habile reconstitution du look de Debbie dans son rôle de Nancy Prévost dans Unité 9.  L’amalgame était magnifiquement orchestré. Pour administrer sa transition d’un personnage à l’autre, Lady Guidoune a utilisé la pièce Incognito.

 

LISA SANTANA

Les choix que Marla avait faits pour Lisa Santana étaient Tiffany Haddish, Uzo Aduba & Wanda Sykes. Lisa Santana y est allée avec Tiffany Haddish, surtout connue pour ses rôles dans la série The Carmichael show et le film Girls trip.

Lisa Santana a ouvert son numéro sur un discours de la célèbre humoriste et actrice américaine avant d’enchaîner sur la pièce Random black girl.

Le numéro se voulait simple, mais efficace. On reconnaissait facilement l’esprit de la personnalité… autant que ses pieds qui dépassaient de ses chaussures. On ne pouvait pas l’ignorer, même les juges n’ont pas manqué de le souligner.

 

CARMEN SUTRA

Les choix que Marla avait faits pour Carmen Sutra étaient Judy Garland, Millie Bobby Brown & Ruth Bader Ginsburg. Carmen y est allée avec Millie Bobby Brown, surtout connue pour son rôle dans la série Stranger things.

Carmen Sutra s’est méritée une ovation debout bien sentie à l’issue d’un numéro qui se distinguait par ses multiples couches. En effet, Carmen a non seulement réussi à offrir un look alike de Millie Bobby Brown inspiré de son rôle d’Eleven dans la série phare de Netflix, Stranger things, mais également de s’approprier l’esprit et de convertir le tout à l’univers du drag.

Tous les traits relatifs au personnage étaient perceptibles. Carmen a habilement réussi à trouver comment incarner le personnage. Mention spéciale au leitmotiv des gaufres Eggo introduit par différents éléments, notamment sur sa culotte et dans une valse avec des emballages du produit de Kellogg’s.

 

PYTHIA

Les choix que Marla avait faits pour Pythia étaient Barbara Walters, Sharon Osborne & Vivienne Westwood. Pythia y est allée de son propre choix avec Freddie Mercury, leader du mythique groupe Queen, dont la vie a inspiré le film biographique Bohemian rhapsody l’an dernier.

Pythia a trouvé chaussure à son pied avec ce look alike magnifiquement réussi jusque dans les moindres détails. Pour y parvenir, Pythia a arboré deux looks qui n’étaient pas sans rappeler des images fortes du célèbre chanteur britannique qui circulent encore aujourd’hui.

Le numéro était en tout point parfait, répondant ainsi à tout ce que l’on pouvait s’attendre avec en prime, la surprise, puisqu’elle n’aura pas choisi l’une des options suggérées par Marla Deer.

 

MISTY WATERFALLS

Les choix que Marla avait faits pour Misty Waterfalls étaient Jennifer Lawrence, Jessica Simpson & Martha Stewart. Misty y est allée avec Martha Stewart, personnalité publique américaine et femme d’affaire.

Misty a surfé sur le personnage de Judy King de la série Orange is the new black, pour lequel le créateur de la série avoue s’être inspiré de Martha Stewart, afin d’offrir une composition originale et bien pensée.

Dans son numéro, nous retrouvions une Martha Stewart en prison, fidèle à elle-même, avec ce sourire qui capture chaque moment. Toutefois, le choix de chanson You’ve got time manquait de variation, ce qui rendait parfois le numéro redondant, faisant tomber à plat certains punchs.

 

SAMANTHA BARNACK

Les choix que Marla avait faits pour Samantha Barnack étaient Elizabeth Taylor, Michèle Richard & Tammy Faye Messner. Samantha y est allée avec Elizabeth Taylor, l’une des plus grandes actrices de tous les temps et l’une des icônes du Golden Age américain.

Avec le large potentiel qui s’impose de lui-même quand on pense à Elizabeth Taylor, Samantha a décidé de mettre de l’avant ses tumultueuses histoires d’amour, marquées par pas moins de huit mariages.

Or, malgré un bon concept sur la chanson Dear future husband, celui-ci n’était pas exploité à son plein potentiel. Comme il s’agissait d’un numéro orienté autour du look alike, il aurait fallu davantage de fioritures qui définissaient si bien la célèbre actrice britano-américaine avec par exemple des diamants, du mauve ou encore, mettre de l’avant son caractère.

 

ZÉNITH

Les choix que Marla avait faits pour Zénith étaient Johnny Weir, Marlene Dietrich & Vincent Price. Zénith y est allée avec Marlene Dietrich, célèbre actrice allemande qui figure au palmarès des plus grandes actrices de tous les temps, ayant marqué son époque comme étant à l’origine du premier baser lesbien de l’histoire du cinéma.

Zénith et Marlene Dietrich partagent un destin artistique commun, il était donc tout désigné pour Zénith d’opter pour cette grande dame du 7ème art. Comme il le souligne lui-même, grâce à un enregistrement de style documentaire qu’il a pris soin de produire afin d’accompagner son numéro, Marlene représente l’incarnation de la liberté sexuelle et le mélange des genres, ce que son alter ego propose.

Incarné d’une intensité qui se prêtait à merveille à la proposition, Zéntih a enchaîné les pièces I kissed a girl et Je suis malade avec une justesse impeccable au niveau du lip sync.  Avec tout ce qui émanait déjà du numéro, il n’était pas nécessaire d’ajouter ces extraits de style documentaire, on l’aurait compris simplement avec le visuel.

 

RV MÉTAL

Les choix que Marla avait faits pour RV Métal étaient le prince Charles, Jim Carrey & Jim Henson. RV y est allé avec Jim Carrey, surtout connu pour ses comédies The mask, Bruce Almighty et Ace Ventura.

RV s’est basé sur le personnage d’Ace Ventura pour dessiner les contours de sa proposition. En référence directe au film culte, le numéro s’est ouvert sur la chanson The lion sleeps tonight suite à laquelle se sont enchaînés des extraits du film… jusqu’à la célèbre scène où le personnage d’Ace fait parler ses fesses.

Ces reconstitutions de scènes clés du film étaient parfaitement réussies. Encore une fois, RV jouissait d’une efficacité redoutable. Le look alike se percevait davantage dans sa grande capacité à reproduire les mimiques de l’acteur canadien que dans la transformation du visage. Quoi qu’il en soit, le juste amalgame permettait un rendu incroyablement réussi.

 

La semaine prochaine, le défi sera Jukebox, c’est-à-dire un style musical que les candidats devront respecter. Marla Deer est demeurée évasive sur la nature de défi, nous avons bien hâte de découvrir de quoi il s’agit. À découvrir la semaine prochaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s