Portrait

RITA BAGA (Lancement)

C’est l’histoire d’un soir qui a permis à Rita Baga de faire son incursion dans l’industrie des drag-queens. C’était en 2007 lors d’une performance surprise à l’occasion de l’anniversaire de Dream. Une soirée empreinte d’incertitude. Cette incertitude a fait place à une confiance redoutable au fil des ans. Aujourd’hui, Rita est l’une des drag-queens les plus en vue du village gai de Montréal. Tous les dimanches soirs, elle et ses invités font vibrer la scène du célèbre Cabaret Mado sous des rythmes de musique house/ dance/ électro à Bagalicious. Entre ces deux étapes se sont écoulés plusieurs chapitres. Retour sur une prolifique carrière en pleine ascension, une page à la fois.

Lors de ce fameux numéro, Rita s’est jointe à Celinda et Marla – avec qui elle formera les 3 stooges quelques temps plus tard. Le numéro humoristique inspiré de l’univers du film Sister act a incité Dream à convaincre le trio d’aller présenter ce même numéro à Québec. Rita n’était pas convaincue, à ses yeux, ce n’était que pour rire et elle ne se voyait pas en faire une carrière. Son nom était d’ailleurs Rita d’Marde à cette époque. Un nom qui collait tout à fait avec le genre comique.

Après cet épisode à Québec, c’était au tour à Mado de faire appel à eux afin d’amimer la foule au Cabaret, à une époque où les bars du village étaient très achalander. De fil en aiguille à partir de ce moment-là, Mado et les autres drag-queens ont commencé à surnommer le trio les 3 stooges. C’était le début d’une belle collaboration. Ils ont été appelé à faire six spectacles ensemble avant de se concentrer un peu plus sur leur carrière individuelle. 2015 marquait le retour du trio sur une base un peu plus régulière, amorcé avec leur spectacle Steak, blé d’inde, patate présenté le 4 juin dernier.

Au bout de 2-3 ans, la passion l’avait envahie. Il était alors temps de prendre ça plus au sérieux: cours de maquillage, recherche de costume et changement de style musical vers le house et les grandes voix d’artistes noires. Rita avait pris conscience qu’à chaque performance, c’était un nouveau rendez-vous.

L’animation est arrivée dans la vie de Rita grâce à Dream qui l’a sollicité à quelques occasions afin de coamimer Dream académie. Par la suite, le complexe Sky l’a approché pour tenir la barre d’une soirée électro avant qu’elle ne se joigne à Emma Déjàvu pour assurer l’animation du concours de talent Miss Sky.

L’été dernier a été le point tournant dans la carrière de Rita. Son numéro d’Adèle lors du spectacle Mado’s got talent dans le cadre du Festival Juste pour rire lui a offert une grande visibilité. Personnifier Adèle lui a aussi servi de moteur dans sa carrière, la rendant plus grand public. Cela lui a aussi ouvert beaucoup de portes dans le milieu corporatif. C’est également au cours de ce même été que Rita a pris le relai de Dream à l’animation du dimanche avec une soirée qui lui ressemble.

Rita est présente tant au Cabaret Mado qu’au Cocktail depuis 3 ans, en plus d’avoir été de plusieurs spectacles au Sky jusqu’à l’abolition des soirées de drag-queens le 1er janvier dernier et de performer occasionnellement dans la Vieille Capitale au Drague de Québec.

En ce qui concerne ses inspirations, Rita admire la fougue et l’énergie des drag-queens américaines. Sans en avoir une fétiche, elle aime celles qui se démarquent en ayant une signature particulière. D’un point de vue locale, Rita voue un respect pour Miss Butterfly, Cantelli et Michel Dorion, tant lorsqu’elles sont sur scène qu’en coulisses. Rita en est une elle aussi pour sa famille. Ce phénomène de famille s’est installé dans l’industrie des drag-queens comme un système de mentorat. Rita Baga est donc la mère de deux drag-queens, Sasha et Vanity, ainsi que de trois employés et danseurs du Cabaret Mado, Jess, Sebass et Jimmy. Rita et ses filles se sont fait plaisir en s’offrant deux spectacles d’envergures: House of Baga en 2013 et Penthouse of Baga et 2014.

À travers tout ça, Rita Baga a pris part à 7 reprises au Dream a adémie dans le parc dans le cadre de Fierté, elle a participé à pas moins de 20 spectacles thématiques avec ses consoeurs Tracy Trash, Marla Deer, Celinda, Miss Butterfly et plusieurs autres, elle a joint le spectacle Illusions amimé par Michel Dorion à l’été 2014 en plus d’avoir fait le gros spectacle extérieur de la Fête arc-en-ciel de Québec 5 fois où elle a remporté la compétition Québec-Montréal l’été dernier. Elle s’est toujours dit qu’elle arrêterait au moment où elle n’aurait plus la flamme. À chaque moment de démotivation qui s’est présenté, quelque chose s’est est arrivé pour la garder accrochée et continuer. On lui souhaite que la suite de son parcours soit le reflet de son début. Elle sera en vedette dans une toute nouvelle série documentaire qui va débuter à l’automne sur les ondes d’ICI ARTV aux côtés de Barbada et Tracy Trash dont le titre sera Ils de jours, elles la nuit.

Bagalicious: Tous les dimanches 22h30 au Cabaret Mado

Groupe Facebook de Bagalicious

Site internet de Bagalicious

Vous pouvez suivre Rita Baga sur Facebook

Ils de jours, elles la nuit: en ondes à l’automne sur ICI ARTV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s