Entrevue

Chronique | Styla

La relève… Pas facile de percer!

En tant que dragqueen de la relève qui fait des pieds et des mains, je suis bien placé pour dire que cette dernière doit bouger de plus en plus! Je m’explique… Vous savez, avec les fermetures perpétuelles des bars, donc des endroits où les dragqueens peuvent performer, il est difficile pour les bars restant de donner des contrats à tout le monde.

Voici donc quelques conseils qui, pour moi, font une différence aujourd’hui comparativement à hier, où je voulais baisser les bras parce que je ne voyais aucune issus:

Les contacts extérieurs

Nombre de bars sont sur une lancée et plusieurs d’entre eux sont en région. Vous me direz : «Ben voyons donc toé chose! C’est ben plus plate en région qu’à Montréal ou Québec!» Vous vous trompez et ce, royalement. Laissez-moi clarifier ce point avec vous. Comme Montréal et Québec sont deux villes où les spectacles sont assez fréquents, les gens se sentent un peu plus blasés, un peu moins attirés vers ces spectacles. Cela dit, si on parle de régions, on parle des régions comme St-Jérôme où j’ai performer longtemps, Sherbrooke ou même Trois-rivières! C’est dans ces régions où les gens sont plus attirés, plus entrains à ce genre de spectacles, puisqu’ils n’y ont pas accès souvent, à comparer Montréal et Québec.

Performer gratuitement…

C’est assez ridicule de dire «gratuitement», mais c’est tout de même le mot que j’ai employé! Comme je disais plus haut, ce n’est pas facile de faire en sorte de satisfaire 15, 20 dragqueens dans un mois. Faites les concours! Plusieurs concours à Montréal, Québec et les environs sont offerts! Performez dans ceux-ci, vous en sortirez encore plus grandi et gagnant. Même si vous ne gagnez pas, l’important, c’est que vous aillez donner le meilleur de vous et que vous vous ayez fait remarquer par le public, tout simplement.

«T’as beau être belle mais si t’es pas bonne… — Une phrase qui tue»

Bon… Déjà, lorsque l’on entend cette phrase venue d’autres gens et qu’elle nous est adressée, l’égo en prends une claque… SOLIDE! Laissez-moi vous dire que j’ai longtemps entendu cette phrase. Aujourd’hui, je suis content, je me suis énormément amélioré… Maquillage, performance, costumes, tout! Il suffit de laisser les langues sales parler et radoter les mêmes phrases et de foncer pour percer quoi!

Alors voilà… C’était quelques conseils brefs, mais qui peuvent faire une différence sur la perception de ce que la relève peut penser face au métier de dragqueen en ville ou en région. Moi, je vais aller me beurrer la face avec trois pouces de makeup, j’ai un show qui m’attends dans pas trop long!

Tourlou à tous et à toutes et on se retrouve bientôt!

Styla

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s