Portrait

Rita Baga – 1 an plus tard

J’ai eu la chance de compter sur la participation de Rita Baga lors de la première édition de mon blog au moment de son lancement en juillet 2015. Près d’un an plus tard, son nom fait inévitablement écho au succès. Un succès n’est jamais assuré sans une dose d’efforts. Rita Baga est sans contredit un être impliqué dans ce qu’elle entreprend. On peut l’observer sur les deux fronts de sa carrière professionnelle, c’est-à-dire comme drag-queen et pour Fierté Montréal. Afin de souligner le 1er anniversaire de mon blogue, je vous invite à revenir sur les derniers mois de sa prolifique carrière afin d’évaluer par vous-même à quel point Rita Baga se mérite aujourd’hui le titre qu’on lui connaît.

Rita nous aura fait voyager dans le temps dans la dernière année en ramenant dans l’arène du Cabaret Mado ce qui a vu naître l’incomparable Mado Lamothe, le traditionnel Bingo. À raison d’une fois par mois, Rita Baga pilotait un bingo loufoque accompagné d’une collègue différente pour chaque occasion au profit de Fierté Montréal. Elle aura également ramené des limbes en version amélioré les Dreamies, renommé désormais le Gala des drags. Ce qui est admirable cette fois-ci est que l’événement rallie pour une rare fois les deux complexes du villages les plus reconnues pour les spectacles de drag-queens, le Cabaret Mado et le bar le Cocktail. Elle partage d’ailleurs l’animation de cette soirée avec la légendaire Michel Dorion. Finalement, Rita s’est allié à mère de la relève chez les drags à Montréal, j’ai nommé Marl Deer, afin de ramener des soirées d’auditions grand public en dehors des concours tels que Drag moi et Miss Cocktail. Une fois par moi, elle offrait la chance à six artistes de performer 2 chansons avec la garanties d’une soirée payée lors d’un mardi à Mado.

Rita s’est également illustrée à l’extérieur de Montréal, notamment lors de la dernière édition de la Pride de Toronto en animant le spectacle Accent of Montreal aux côtés de Michel Dorion. Elle aura également eu l’occasion de briller lors du Kashish Mumbai International Queer Film Festival en Indes. Une occasion propulsé par son implication au sein du conseil d’administration de Fierté Montréal. Elle se produit désormais une fois par mois dans la Vieille capitale au Drague de Québec dans une version adaptée de sa soirée Bagalicious. Elle y reçois à chaque fois une artiste locale ainsi que deux drag-queens de Montréal.

Rita Baga a rejoint Mado dans la cours des grands en ayant droit elle aussi à une soirée en dehors des festivités de la communauté LGBT dans le cadre du Zoofest qui se déroule en marge du Festival Juste pour rire. Accompagné d’une quinzaine de personnification en rotation, Rita a tenu les reines du spectacle Stars – La nuit des sosies en incarnant la star britannique Adèle. L’événement a eu lieu à trois reprises devant des salles combles au Monument-National.

EEn plus de ses projets scéniques, Rita s’est également offerte à la caméra. En effet, les tournages pour la série documentaire Ils de jour, elles de nuit attendue pour l’automne sur les ondes des ARTV se sont poursuivis dans la dernière année. Elle y partage la vedette avec Tracy Trash et Barbada. Elle fera de plus une incursions sur la chaîne Casa dans l’émission Max l’affamé lors d’un spécial diva, accompagnée de ses comparses Marla Deer, Gisele Lullaby, Peggy Sue et Phoenix.Elle aura également eu le loisir de se prononcer sur des sujets variés aux côté des filles de Code F le temps d’un épisode. À voir cet automne à Vrak.

Cela n’est qu’un survol de ce qui a retenu mon attention.

Rita Baga animera une version spéciale du spectacle Stars – La nuit des sosies en guise de spectacle de clôture de la Fête Arc-en-ciel de Québec le dimanche 4 septembre.

Elle sera une fois de plus mentor lors la 7e édition de Drag moi que l’on attend au Cabaret Mado cet automne.

Elle animera la 2e édition du Gala des drags le dimanche 18 septembre prochain.

Elle poursuit l’animation de sa soirée Bagalicious tous les dimanches soir dès 22h30.

Ils de jours, elles de nuit est attendu cet automne sur les ondes d’ARTV.

Max l’affamé est diffusé le mercredi 21h sur Zeste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s