Portrait

Barbada de Barbades

Véritable monument du monde de la nuit, Barbada de Barbades est sans contredit l’une des drag-queens les plus en vue de la scène montréalaise. Son grand talent et sa volonté d’innover grâce à son sens artistique développer lui auront permis de se tailler rapidement une place de choix auprès du public. Cette place, on lui offre au Cabaret Mado, au bar Le Cocktail, au bar Le Drague de Québec, au Centre Phi et j’en passe. Issue de la cuvée 2005 du dédunt concours amateur Star search, lors de sa seconde participation, Barbada s’imissait dans un univers avec lequel elle ne croyait pas flirter aussi longtemps. Découvrez l’inspirant parcours de Barabda en survolant les moments phares de sa carrière.

C’est d’abord en tant que danseuse qu’elle s’est fait connaître alors qu’elle fréquentait le club Unity pour s’y amuser et danser. C’est une drag de l’époque, Lolita, qui l’a remarquée, lui offrant de prendre part à un spectacle bénifice contre le Sida qui allait avoir lieu dans l’établissement. De fil en aiguille, son nom a fini par circuler dans le milieu après quoi, les contrats finirent par se cumuler. Son aisance sur la scène a poussé d’autres drags à lui faire essayer le métier. C’est alors que s’est présenté Star search dans sa carrière. Après une performance qui ne l’a pas convaincue, Barbada a décidé de se réinscrire au même concours moins d’un an plus tard. Cette détermination lui vaudra la victoire. Le nom de scène qu’elle a emprunté existe depuis sa première performance. Il fait écho à son père qu’elle n’a jamais connu, originaire de la Barbades.

Lorsqu’on lui demande selon elle, pourquoi est-elle encore du métier après presqu’une décennie alors que cela ne devait être que l’histoire d’un soir, elle nous répond que c’est sans doute grâce aux apportunités qu’elle a eu. Barbada ne s’est jamais vraiment limitée. Elle est toujours demeuré ouverte. Elle dit oui la plupart du temps à peu près tout ce qui lui est offert. On aurait tendance à voir cela comme quelque chose de négatif. Hors, dans son cas, cet aspect s’est révélé payant pour elle. D’un point de vue artistique, cela lui a permis de se développer car elle est aller dans des zones vers lesquelles elle ne se seraient jamais tournées autrement. Elle n’est pas du genre à défoncer des portes pour obtenir ce qu’elle veut. Elle laisse en quelque sorte les autres entrevoir des opportunités pour elle. Cette façon de faire auront mis sur son passage l’animation de la soirée Hot mess depuis 2011, l’animation de Top or bottom aux côtés de Kitana, l’animation du karoke de quartier au Centre Phi et j’en passe.

Outre cela, ce qui se distigue comme gros événements dans la carrière de barbada sont ses participations à des mégaproductions extérieures dans le cadre de festivals telles que Mascara – La nuit des drags, Illusions et Dream académie dans le parc. Barbada était aussi du spectacle-événement lors de la dernière édition du Zoofest Stars – La nuit des sosies, chapeauté par Rita Baga. Elle aussi présenté en 2010 deux spectacles solo consacrés à des artistes noires intitulés Black divas & More black divas. Barbada travaille actuellement sur un nouveau projet que l’on attend dans le cadre de Fierté 2017 comme spectacle officiel de l’événement.

On ne peut pas ignorer le fait que Barbada est une artiste noire dans un milieu hermétique. Elle a réussi à tirer son épingle du jeu. Malgré des enjeux parfois difficile, Barbada ne se sent pas diminuer dans son milieu. Elle ne cache pas qu’il est arrivé des occasions où des projets intéressants ne lui étaient pas ouverts en raison de sa couleur de peau alors que pour d’autres, ce ne pouvait être qu’elle. Dans ce dernier exemple, on peut penser à ses nombreuses colaborations à des spectacles sur les Spice girls allant de son premier avec Popline, Tracy Trash, Dream et Miss Vicky jusqu’à son plus récent produit par Peach avec LaDrag On-Fly, Gisele Lullaby et Ciathanight.

Dans ses inspirations, Barbada est particulièrement attiré par les années 1990s. Sinon, ce qui l’attire, ce n’est pas l’artiste en lui-même plus que son timbre de voix. Dès qu’elle entend quelque chose qui la stimule, elle active sa créativité et tente d’insufler une dose de créativité au numéro afin d’éloigner la chanson de l’artiste qui l’interprète et d’ainsi offrir un produit unique: nouveau et innovateur.

À l’été 2011, elle a pris le relai aux platines de Dream académie comme DJ alors que celui qui occupait le poste quittait. Ce fut ses débuts comme DJ au Cabaret Mado. Désormais, elle le fait sur une base régulière, notamment les mardi. Elle a récemment effectué un retour là où sa carrière a pris son envol alors qu’elle était danseuse, mais cette fois-ci à titre de DJ, dans l’enceinte du complexe du Unity. Son expertise musicale lui aura ouvert la voie du Cirque du soleil auprès de qui elle fut DJ à plusieurs reprises pour leur partys de Noël et anniversaire de création, en décembre et juin.

L’animation s’est d’abord présentée à elle à Québec puisqu’après chaque performance, les artistes sont invités à rester sur scène et à interagir avec l’animatrice. Toutefois, c’est vraiment à Hot mess qu’elle s’est livrée à ses premières expériences à l’animation. Puis, avec le départ de Dream à l’été 2014, cela a ouvert la voie à d’autres drags dont Tracy Trash, Rita Baga et bien entendu, Barbada. Les opportunités se sont succédées l’une après l’autre depuis, lui pemettant ainsi de devenir animatrice pour des levées de fonds au Cabaret Mado, de coanimer la soirée estivale Top or bottom aux côtés de Kitana et de prendre les commandes une fois par mois au Party d’enfer au bar Le Drague de Québec et Drôle de drags au bar Le Cocktail.

Barbada continue de vous transporter. Elle est présente sur plusieurs scènes de Montréal et Québec. Restez à l’affut de ce qui s’en vient pour elle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s