Portrait

Tante Gaby

« La vue de ma chambre aujourd’hui »: un regard sur l’incomparable Tante Gaby. Présente dans le paysage du village gai de Montréal depuis près de 35 ans, nul n’est étranger à cette légende de notre communauté. Issue du défunt Cabaret L’Entre-Peau, Tant Gaby y aura travaillé 16 ans avant d’être recrutée par le complexe Sky pour autant d’années. Aujourd’hui barmaid au club Unity, Tante Gaby continue d’animer son public, à sa façon, tout en continuant à développer son alter ego en l’emmenant vers de nouvelles avenues. Je vous invite à retracer le parcours de ce personnage emblématique.

Qui l’eût cru que son conte de fée allait débuter le soir d’Halloween en 1984? C’était la première fois qu’elle arborait les traits d’une femme. Sa première incursion officielle dans le milieu s’est fait sous les traits de Bette Midler grâce à un look alike incroyable avec son personnage dans le film culte Hocus Pocus dans le cadre du 9e anniversaire du Cabaret L’Entre-Peau. C’est d’ailleurs grâce à sa personnification de Bette Midler que Tante Gaby a participé au concours Mlle Cabaret L’Entre-Peau dans un numéro inspiré du film Beahces. Malgré le fait qu’elle n’ait pas gagné ne l’aura pas empêché d’y travailler une quinzaine d’années durant lesquelles elle aura occupé de multiples postes dont animatrice du concours qui l’a vu naître aux cotés de Monsieur Michel.

Son départ du Cabaret L’Entre-Peau s’est fait un an avant que le prestigieux établissement ne ferme ses portes, mettant ainsi fin au règne de Tanty Gaby sur les planches. Après une courte pause, le Sky l’a approché afin de lui offrir une nouvelle opportunité. C’est alors qu’elle devint, durant un peu plus de 15 ans, le visage de l’imposant complexe du village gai. Nul ne pouvait dissocier l’un et l’autre durant cette période. À l’issue de toutes ces années, Tant Gaby a eu envie de vivre de nouveaux défis. Après un court épisode à oublier au Play, Tante Gaby a rapidement été secourue par l’équipe du Unity où on lui a offert une place de choix au bar principal sur la mezzanine. Grâce à sa présence, elle permet au bar de perpétuer une longue tradition où les drag-queens avaient leur place dans les bars. Malheureusement, elles se font de plus en plus rares. Tante Gaby jouit d’une liberté et d’un soutient inconditionnel de la part de l’administration qui l’a recrutée.

Son nom de scène n’a pas toujours été Tante Gaby. Elle vient d’une génération d’artistes qui ne changeaient pas leur nom au moment de performer, sauf quelques exceptions. Pour des raisons de confidentialité, je vais taire son nom d’homme. Lorsqu’elle était en tournée à l’extérieur du village, elle empruntait le nom de Gabrielle Pier qui faisait plus féminin. C’est lors d’une soirée au Cléopâtre en 1990 que ce nom a germé.  C’est lors de la soirée Drôles de drags qui se déroulait au Cabaret L’Entre-Peau que l’identité de Tante Gaby a officiellement vue le jour en 1995. Ce nom lui est resté puisqu’elle trouvait qu’il cadrait davantage avec son rôle d’animatrice et de shootergirl.

Au moment où Tante Gaby faisait encore des spectacles, elle tenait à performer avec son bon ami Pascal Guilbault dont le parcours s’était amorcé dans les mêmes conditions. L’appropriation d’une chanson par une drag-queen n’existait pas à cette époque. Dès qu’une chanson sortait, quelqu’un l’essayait en show. C’était une époque où le plaisir occupait une place prédominante. La course aux bookings n’était pas ce qu’on connaît aujourd’hui puisque le bassin et l’offre n’étaient pas aussi grands. Tante Gaby salue l’ouverture dont fait preuve le milieu avec la présence entre autre de bio-queen. Elle déplore toutefois le manque d’opportunité qu’elles ont à même leur communauté pour performer alors que certains établissements n’offrent plus de spectacles dr drag-queens.

Lorsqu’on lui demande quelles sont les réalisation desquelles elle est le plus fière, elle nous mentionne son numéro inspiré du film Hocus Pocus, son arrivé au Unity et des projets qui sont en route que je ne peux malheureusement pas dévoiler. Tout ce que je peux dire, c’est qu’elle est à l’avant-garde par rapport à la nature de ses projets. Ils seront sans aucun doute à découvrir. Pour voir Tante Gaby, rendez-vous au Unity tous les vendredi et samedi. Pour tous les autres jours de la semaine, il est possible de manger la poutine Tante Gaby au mythique restaurant du village.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s