Portrait

Mina Mercury

Établie depuis déjà 25 ans, Mina Mercury figure parmi les reines de l’ouest du Canada. Même après une aussi longue et prolifique carrière, elle continue de parfaire son alter ego. Mina était de passage dans la métropole québécoise au début de l’année. Elle en a profité pour offrir une performance au District vidéo lounge suite à l’invitation de son ami de longue date, le personnificateur féminin Jimmy Moore. Mina a gentiment accepté de répondre à mes questions avant de nous plonger dans une saisissante performance. Je vous invite à découvrir le portrait de l’une de nos grandes drag-queens canadiennes.

Established 25 years ago, Mina Mercury is one of the queens of Western Canada. Even after such a long and prolific career, she continues to perfect her alter ego. Mina was in the Quebec metropolis earlier this year. She took the opportunity to give a performance at the District Video Lounge following an invitation from her long-time friend, female impersonator Jimmy Moore. Mina kindly accepted to answer my questions before plunging us into a striking performance. I invite you to discover the portrait of one of our great Canadian drag queens.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À lire aussi: Le portrait de Jezebel Bardot

L’une des muses de Mina Mercury est la chanteuse Annie Lennox de qui elle salue l’approche androgyne de son personnage. En effet, la star d’origine écossaise s’amuse avec aisance entre sa masculinité et sa féminité. C’est ce que Mina a cherché à reproduire avec son propre personnage. Ayant connu un début de carrière marqué par un fort intérêt pour l’univers gothique, Mina a puisé ce prénom du personnage interprété par Winona Ryder dans le film Dracula sorti en 1992. C’est Annie Lennox qui signait la bande-sonore de cette énième adaptation de l’œuvre de Bram Stoker. L’une de ses chansons préférées de l’époque était Love song for a vampire que l’on retrouvait dans ce film. Pour son nom de famille, Mina l’a emprunté à un autre de ses idoles, soit Freddie Mercury, le célèbre leader du groupe britannique Queen. Avec cet amalgame, son nom de scène épouse à la fois sa masculinité et sa féminité, à l’image d’Annie Lennox.

One of Mina Mercury’s muses is the singer Annie Lennox, whose androgynous approach to her character she salutes. Indeed, the Scottish-born star is at ease with her masculinity and femininity. This is what Mina has tried to reproduce with her own character. Having known a beginning of career marked by a strong interest for the gothic universe, Mina drew this first name from the character played by Winona Ryder in the film Dracula released in 1992. It was Annie Lennox who signed the soundtrack of this umpteenth adaptation of Bram Stoker‘s work. One of her favourite songs at the time was Love song for a vampire which was featured in the film. For her last name, Mina borrowed it from another of her idols, Freddie Mercury, the famous leader of the British band Queen. With this amalgamation, her stage name marries her masculinity and femininity, like Annie Lennox.

C’est avant l’ère RuPaul’s drag race que Mina a débuté sa carrière. L’accessibilité aux artistes en tout genre n’était pas comme elle est aujourd’hui. Des personnalités telles que Joey Arias et James St. James se sont révélé comme étant de grandes sources d’inspiration en début de carrière. Depuis, Mina s’inspire surtout des artistes qui l’entourent, donc essentiellement des drags locales. Pour son inspiration, Mina ne se restreint pas à un style ou à un artiste spécifiquement. Elle cherche à être interpellé par ce qui est créatif, différent et qui fait écho socialement. Mina reconnaît le travail mené par la House of Venus, longtemps basée à Vancouver, mais désormais établie à Montréal sous la bannière Never Apart, une galerie d’art située dans le Mile End. Leur approche collective et solidaire inspire beaucoup Mina. Même s’il ne s’agit pas de l’art du drag à proprement parler, l’essence qui en émane interpelle Mina jusque dans son approche artistique.

It was before RuPaul’s drag race era that Mina began her career. Accessibility to artists of all kinds was not as it is today. Personalities such as Joey Arias and James St. James proved to be great sources of inspiration early in her career. Since then, Mina has been mainly inspired by the artists around her, mainly local drags. For her inspiration, Mina does not restrict herself to a specific style or artist. She seeks to be challenged by what is creative, different and socially echoing. Mina acknowledges the work of the House of Venus, long based in Vancouver, but now established in Montreal under the banner Never Apart, an art gallery located in the Mile End. Their collective and supportive approach is very inspiring to Mina. Even if it is not the art of drag, the essence that emanates from it challenges Mina even in her artistic approach.

Même si Mina n’a pas eu de mère drag pour l’aiguiller dans cette industrie du divertissement, elle ne s’est pas empêchée, au fil des ans, de former son petit cocon familial. Ce dernier est composé de Fancy Pants, fondatrice de Sistr Stories of JOY, basée à Vancouver, et retraitée du regroupement des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, de Dynasty ainsi que l’unique Wendy Warhol. Toutes les filles de Mina correspondent à l’image de marque de la famille, c’est-à-dire cette idée de charité, de don de de soi et de générosité. Wendy fut recrutée par Mina lors d’une rencontre fortuite alors qu’elle se rendait à Vancouver pour se produire en spectacles à différentes occasions. Les deux protagonistes se sont rencontrés et se fut le coup de foudre professionnel. L’histoire parle d’elle-même depuis.

Even though Mina didn’t have a drag mom to steer her into the entertainment industry, she hasn’t stopped herself from forming her little family cocoon over the years. The family cocoon is made up of Fancy Pants, founder of Vancouver-based Sistr Stories of JOY and retired from the Sisters of Perpetual Indulgence, Dynasty and the one and only Wendy Warhol. All of Mina’s daughters fit the family’s image of charity, giving and generosity. Wendy was recruited by Mina at a chance meeting when she was travelling to Vancouver to perform at various events. The two met and it was professional love at first sight. The story has spoken for itself since

À l’image de drag-queens américaines Adore Delano, Alaska Thunderfuck ou encore, Trixie Mattel, Mina a déjà fait paraître un album de 12 chansons. Mina a joui de l’aide de Molly Poppinz, une drag-queen australienne, désormais de retour chez elle, pour la conception de cet album. La première chanson qu’elle a écrite et composée avant de plonger officiellement dans projet était Vanity B.O.I. Cette pièce la stressait grandement, mais tout le monde a réagi positivement. Le reste du projet pouvait alors s’envisager d’un autre œil. Aujourd’hui, ses chansons sont disponibles partout et elles sont accessibles sur différentes plateformes.

Like American drag queens Adore Delano, Alaska Thunderfuck or Trixie Mattel, Mina has already released an album of 12 songs. Mina had the help of Molly Poppinz, an Australian drag-queen, now back home, for the conception of this album. The first song she wrote and composed before officially diving into the project was Vanity B.O.I. This piece was very stressful for her, but everyone reacted positively. The rest of the project could then be seen in a different light. Today, her songs are available everywhere and are accessible on different platforms.

L’un des moments forts de sa carrière, est l’événement qu’elle a créé un ami, récemment décédé, soit Kids and queens. L’événement estival est une opportunité pour des drags en tout genre de venir faire de la lecture et du chant aux enfants afin de célébrer leur communauté et démystifier ce qu’elles font. Victime de manifestation contre l’organisation, elle a songé à mettre un terme à ce projet. Heureusement des amis qui l’entouraient et qui avaient des enfants l’ont convaincu de poursuivre cette initiative en lui disant qu’ils continueraient d’y aller avec d’autres enfants afin de répondre à ces protestions.

One of the highlights of her career, is the event she created a friend, recently deceased, Kids and Queens. The summer event is an opportunity for drags of all kinds to come and read and sing to children to celebrate their community and demystify what they do. Victim of demonstrations against the organization, she thought of putting an end to this project. Luckily friends around her who had children convinced her to continue this initiative by telling her that they would continue to go with other children to respond to these protests.

Un autre des souvenirs marquants de Mina remonte à l’époque où elle faisait beaucoup de personnifications. Alors qu’elle se produisait au Lillith Fairy, une collecte de fonds inspirée de Lilith Fair, un festival exclusivement féminin propulsé par chanteuse canadienne Sarah McLachlan au milieu des années 1990s, Mina s’est fait repérer par une amie de la Bif Naked qu’elle incarnait sur scène à l’occasion de ce festival. Grâce à cela, Mina et Bif ont connecté professionnellement. Bif l’a introduite à ses concerts lors de gros événements. Elle est même allée jusqu’à leur procurer des ensembles complémentaires.

Another of Mina’s most vivid memories goes back to the time when she did a lot of personifications. While performing at the Lillith Fairy, a fundraising inspired by Lilith Fair, an all-women’s festival propelled by Canadian singer Sarah McLachlan in the mid-1990s, Mina was spotted by a friend of La Bif Naked whom she played on stage at the festival. Thanks to this, Mina and Bif connected professionally. Bif introduced her to her concerts at big events. She even went so far as to get them complementary ensembles.

Désormais, se sont deux agences de production qui gèrent les contrats de Mina dont Tuck Entertainment et 6 Degrees Worldwide. Ces deux agences lui permettent d’avoir une série de contrats, lui permettant aujourd’hui de vivre de son art. Mina devait être en mini tournée au Québec ce mois-ci. Or, dans la foulée du COVID-19, elle préféra prendre la décision de se retirer pour le moment de ses engagements. Cette décision fut prise avant celle du gouvernement Legault de fermer les lieux de rassemblements, incluant les bars.

Two production agencies now manage Mina’s contracts, including Tuck Entertainment and 6 degrees Worldwide. These two agencies allow her to have a series of contracts, allowing her today to make a living from her art. Mina was scheduled to be on a mini tour in Quebec this month. However, in the aftermath of COVID-19, she preferred to make the decision to withdraw for the time being from her engagements. This decision was made before the Legault government’s decision to close the venues, including bars.

 

Vous pouvez suivre Mina Mercury sur Instagram & Facebook.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s