Critique

Drag show virtuel

Dans la foulée des mesures d’urgence sanitaire liées au COVID-19, le gouvernement Legault a exigé la fermeture des lieux de rassemblement, incluant les bars. En quelques heures, la programmation des différents établissements hébergeant des spectacles de drags fut annulée. Afin de venir en aide à ses collègues fortement touchés par ces mesures, Rita Baga a eu la brillante idée de mettre sur pied un spectacle virtuel de drags. S’entourant d’autres drags et de certaines personnes de son entourage telles que Étienne Dicaire pour l’affiche de l’événement, Francis Villeneuve pour le soutien technique, Olivier Lapierre pour ses services comme relationniste et Rainbow, pour la promotion du spectacle.

Afin de composer avec les restrictions imposées par la ville, nos artistes ont dû s’ajuster jusqu’à la toute dernière minute. Ainsi, hier, mardi le 17 mars dès 20h, le spectacle était diffusé en direct sur Youtube pour les portions d’animation menée par Rita Baga, entrecoupée de capsules relayées par les différentes drags qui prenaient part au projet. Ce seront au total 20 drags, en incluant Rita Baga, qui se seront joints au projet dont (dans l’ordre d’apparition) Sasha Baga, Velma Jones, Zénith, Ruby Doll, Aizysse Baga, Daisy Wood, Sally D, Charli Deville, Bobépine, Matante Alex, Denim Pussy, Rawxy, Franky Dee, Abby Long, Barnada, Kiara, Heaven Genderfck et Rainbow.

Le spectacle se voulait non seulement une initiative afin de contrer la solitude en ce temps de quarantaine, mais surtout une manière originale d’amasser des fonds afin d’aider les drags qui écopent durement de ne plus pouvoir vivre de leur art. Une plateforme de sociofinancement avait mis été mise en ligne la veille de l’événement afin de débuter la collecte de fonds. Or, au moment de débuter le spectacle, le montant visé de 5000$ avait déjà été atteint. Au moment où le spectacle prenait fin hier, le montant oscillait autour du 8000$. Parmi les plus gros donateurs, nous retrouvons à l’heure actuelle le village de Montréal avec 500$ et Kos3 avec 300$. Durant les deux heures qu’aura durée le spectacle, le visionnement aura réussi à atteindre un sommet de près 1000 personnes qui regardaient.

Au-delà du montant amassé, ce qui est le plus touchant avec cette initiative est l’élan de solidarité qui aura permis de rallier en peu de temps une pléiade d’artistes. D’autres encore auraient voulu participés mais qui, dans les circonstances, n’avaient pas nécessairement accès à leur matériel. Malgré le contexte, nos artistes ont su faire preuve d’originalité et de créativité en utilisant l’espace qui leur était accessible, de la cuisine à la douche, en passant par la ruelle et les zones en travaux.

Gabry Elle de Québec a annoncé hier, lors de la diffusion du spectacle, qu’elle prendrait les reines pour une édition Québec qui, pour l’instant, est attendu mardi prochain, le 24 mars, à la même heure. Pour Montréal, on pourrait s’attendre à une autre édition la semaine suivante.

 

Le lien pour le sociofinancement est encore accessible jusqu’à ce samedi 21 mars. Je vous encourage fortement à encourager et supporter vos drags locales.

Pour revoir le spectacle, c’est ici.

Vos pouvez suivre sur Instagram les drags du spectacle:

Rita Baga, Sasha Baga, Velma Jones, Zénith, Ruby Doll, Aizysse Baga, Daisy Wood, Sally D, Charli Deville, Bobépine, Matante Alex, Denim Pussy, Rawxy, Franky Dee, Abby Long, Barnada, Kiara, Heaven GenderfckRainbow.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s