Dossier

Hors série | En mode drag: Le récit d’une épopée

Derrière ces séries d’articles se terre dans l’ombre un homme qui, depuis 5 ans, a cherché à mettre en lumière un art de la scène pour lequel il voue une profonde admiration. Lors de son retour aux études à l’automne 2014, il s’est retrouvé à la croisée des chemins, ne sachant toujours pas comment son avenir professionnel allait se dessiner. Il s’est rapidement aperçu lors de son certificat en journalisme que l’art du drag était un sujet récurrent dans ses travaux. Un jour, dans le cadre d’un travail pratique pour l’un de ses cours hors programme en communication, il dut présenter un concept de blogue nouveau. Si à l’origine l’idée semblait attrayante sur papier, rien ne semblait présager, du moins à ce moment, ce qui allait suivre. Il se considérait beaucoup trop gêné et intimidé par cet univers. Il suffit d’une réponse favorable à la suite de l’envoie d’un courriel à l’équipe du Cabaret Mado pour une levée de fonds afin que l’histoire entame son premier chapitre.

À lire aussi: L’entrevue En mode drag: 4 ans déjà, réalisée par Lady Pamplemousse 

Cette occasion inespérée fut possible grâce à Steve Poitras qui crut au projet. En mode drag n’existait pas encore, alors sur quoi se basait-il pour justifier son approbation face à cette levée de fonds? L’histoire ne le dit pas, mais on ne peut que lui être reconnaissant. Ce fut le dernier levier pour permettre de propulser cette machine qui continue de grossir d’année en année. Maintenant qu’il était clair que le blogue allait voir le jour, il fallait donner à ce projet une signature, une image de marque. C’est à ce moment que Sophie s’est greffée au projet, donnant ainsi un visage au blogue grâce au logo qu’elle a conçu.

Le 15 juin 2015, c’était non seulement ladite levée de fonds qui avait lieu, sous l’égide de Rita Baga et ses invitées, Érica, Kitana, Phoenix Vyxen et Sasha Baga – et de surcroît, la naissance de Ludivine Grey -, mais surtout le lancement officiel du projet d’une vie pour Philippe alors qu’il mettait en ligne ses premiers articles dans les trois catégories principales de son blogue : le portrait de Rita Baga, l’entrevue avec DJ Lady McCoy et un dossier sur la retraite chez les drag-queens avec Brian Charbonneau, François Dallaire, Pascal Guilbault, Steve Poitras et Jean-Marc St-Yves.

À l’image d’une nouvelle relation, il se sentait comme sur un nuage, prêt à affronter l’impossible pour aller au bout de ses rêves avec ce projet. L’année 2015 s’est terminée avec le sentiment du devoir accompli. Toutefois, un an plus tard, le scénario s’est révélé moins glorieux qu’anticipé alors que l’achalandage s’était maintenu au même niveau pour une plus longue période. Philippe faisait face à sa première remise en question. Il en a profité pour brasser les cartes dans son esprit et entrevoir le jeu sous une nouvelle perspective. Il s’est entouré d’une amie proche, Karine, pour ne pas la nommer, afin de redéfinir la structure du blogue. C’est ainsi qu’une nouvelle mise en page, plus sobre et mieux construite, vit le jour. L’étincelle était toujours là, mais il fallait ce petit quelque chose pour relancer la machine. Maintenant qu’elle était à nouveau bien huilée, il pouvait aller de l’avant.

L’année 2017 s’est amorcée en force alors que Rita Baga lançait MX Fierté Canada. Philippe a saisi l’occasion et lui a demandé s’il lui était possible de devenir partenaire média de ce méga-concours pancanadien.  La réponse fut favorable, à tel point que l’expérience s’est renouvelée pour les deux éditions subséquentes. Rita lui avait même offert d’être juge le temps d’une soirée à chacune des éditions. Ce fut l’occasion de faire exploser l’achalandage tant sur sa page Facebook que sur le blogue en tant que tel.

Voulant faire évoluer son blogue à un niveau supérieur, Philippe mit sur pied la soirée « En mode drag » se met en mode drague, une opportunité de questions et réponses entre des drags invité.e.s et le public. L’édition pilote de cette soirée eut lieu au mois de novembre 2017, avec comme invitées Kelly Torrieli, Krystella Fame et Phoenix Vyxen, au Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal avec l’aval de Yankel et Christian. Grâce à un contact que Philippe s’était fait en participant aux soirées contributives à Wikipédia, menées par Michael David Miller, il a pu obtenir un article dans le Fugues qui faisait la promotion de cette soirée. Ayant toujours ce désir de grandeur, Philippe aspirait à offrir une édition en plein air à l’occasion de Fierté. Malheureusement, en raison de la demande tardive, il ne put le faire sur le site au Parc des Faubourgs, mais il réussit à trouver refuge sur la terrasse du Cabaret Mado alors que la rue Ste-Catherine, dans Le Village, était piétonne.  Fier du succès de cette soirée, Philippe reconduira sa soirée à chaque année à partir de ce moment. La soirée voyagera du Centre communautaire LGBTQ+ avant de faire le saut au Cabaret Mado pour finalement atterrir au bar Le Cocktail. En cette période de pandémie, qui nous a contraint au confinement, Philippe a transposé sa soirée en formule tête-à-tête de manière hebdomadaire, en direct sur Instagram.

L’année 2018 fut marquante alors que Philippe décrocha la seconde place, derrière Urbania, dans le cadre des prix YULorama, à la suite d’un vote populaire. Cette année-là coïncidait également avec l’arrivée de Philippe comme partenaire média à Drag-moi pour sa 10ème saison, expérience qu’il renouvellera l’année suivante.

Depuis cette fameuse relance, les choses vont de bon train. L’achalandage sur le blogue a doublé entre 2016 et 2017 ainsi qu’entre 2017 et 2018. La courbe de croissance est tombée à 1.5 entre 2018 et 2019. Il n’en demeure pas moins qu’En mode drag a réussi à faire écho auprès du public, devenant une référence privilégiée. D’autres belles réalisations ont jalonnées le parcours de Philippe au fil de ces 5 dernières années dont des collaborations connexes auprès de LGBT in the city et du plcloutier.com, une entrevue avec le personnificateur féminin Derrick Barry, connu pour ses participations à America’s got talent et RuPaul’s drag race, grâce à Jean-François James, la production de la Revue drag 2019, menée par Gisèle Lullaby et réunissant sur scène les Pussycat drags, Gina Gates, Kelly Torrieli, Marla Deer, Misty Waterfalls, Rock Bière, RV Métal, Sasha Baga & Scarlett Schatzi, ainsi qu’une pléiade d’entrevues avec une panoplie de personnalités publiques : la chanteuse Valérie Carpentier, le youtubeur PL Cloutier, le réalisateur de la série documentaire Ils de jours, elles de nuit Frederic Gieling, la comédienne Joelle Lanctot, l’ex-hockeyeur Georges Laraque, l’humoriste Thomas Leblanc, l’humoriste Christine Morency, l’animatrice Annie-Soleil Proteau, l’animatrice Valérie Roberts, la réalisatrice du documentaire Un métier comme un autre Annick Roussy, l’auteur de la série Cover girl Pierre Samson, les comédiens de la pièce KINK Frédéric Sasseville-Painchaud & Pascale St-Onge ainsi que l’humoriste Silvi Tourigny.

 

En mode drag en chiffre :

5 ans

46 000 vues

23 000 visiteurs

200 articles

130 personnalités différentes interviewées

54 drags qui ont participé au minimum une fois à la soirée « En mode drag » se met en mode drague (vous pouvez visiter la section galerie vidéo pour en revoir une partie ou encore, le compte Instagram d’En mode drag.

1 spectacle de production

 

Visiez la galerie photo pour quelques clichés de plusieurs éléments mentionnés précédemment.

 

Et un énorme merci à toutes ces personnes…

Adriana Schatzi – Aizysse Baga – Aleera Verushka – Alexandre Brosseau Camara – Alexandre Dumont Blais – Alexis – Alice Wildflower – Amy Haze – Anaconda La Sabrosa – Anastasia – Annick Roussy – Annie-Soleil Proteau – Bambi Dextrous – Barbada – Bobépine – Bruna Florio – Carmen Sutra – Catherine Pépin – Celes – Charli Deville – Chouchoune – Christian Tanguay – Christine Morency – Ciatha Night – Coco Martiny – Connie Lingua – Daisy Wood – Daphnée Schryve – Demone LaStrange – Derrick Barry –  Darleen Deer – Destiny – Dia Bella – Dominick Juneau – Dominique Lavergne – Dream – Elsa – Emma Déjàvu – Emmanuelle Métivier – Érica – Eva Loucha – Flora Gionest – François Dallaire – Frederic Gieling – Frédéric Sasseville-Painchaud – Gabriella – Gabry Elle – Georges Laraque – Gina Gates – Gisèle Lullaby – Heaven Genderfck – Ivy Winters – Janie Tardif – Jason Noel – Jean-François James – Jess PVM – Jezebel Bardot – Jihef Portelance – Jimmy Moore –  Joanie Darveau – Joelle Lanctot – Jonathan Grandolfo –  Jonathan Verge Beriau – Joshua Belair – Karine Chami – Kelly Torrieli – Kiara – Kitana – Krystella Fame – LaDorris – LaDrag On-Fly – Lady Boom Boom – Lady Guidoune – Lady McCoy – Lady Pamplemousse – Ladypoonana –  LaGladu –  Lana Dalida – Laurence Rajotte-Soucy – Lisa Santana – Luc Genereux – Mademoiselle De – Mado Lamotte – Marc-André Caron – Marco Boudreau – Marla Deer – Matante Alex – Michael David Miller – Michel Dorion – Mina Mercury – Miss Butterfly – Miss Daniels Vyxen – Misty Waterfalls – Mona de Grenoble – Océane – Oli Slva – Nana – Néon – Nicky Gee – Paloma – Paradox – Pascal Guilbault – Pascale St-Onge – Paulette Paillettes – Peach – Peggy Sue – Pénélope –  Petula Claque – Phoenix Vyxen – Pierre Samson – Pierre-Luc Racine – PL Cloutier – Prudence – Raphaëlle Comtois – Rainbow – Réglisse – Rita Baga –  Rock Bière – Rosie Bourgeoisie – Ruby Doll – Ruby Lamotte – RV Métal – Sally-D – Samantha Barnack – Sandra – Sandy Hart – Sasha Baga – Scarlett Business – Scarlett Schatzi – Sébastien Beaupré – Selma Gahd – Sheena Hershey – Silvi Tourigny – Sophie Viau – Steve Beaucage – Steve Daviault – Steve Poitras – Styla Artois – Jean-Marc St-Yves – Tante Gaby – Thomas Leblanc – Tracy Trash – Uma Gahd – Vee Valentine – Valérie Carpentier – Valérie Roberts – Velma Jones – Vincent Poirier – Wendy Warhol – Will Charmer – Yankel Lerner – Zénith – Zinc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s